Kaffrine : 10 % des parcelles de mil impactées par l’humidité (DRDR)
APS
SENEGAL-AGRICULTURE

Kaffrine : 10 % des parcelles de mil impactées par l’humidité (DRDR)

Kaffrine, 29 oct (APS) - La forte humidité liée à la très bonne pluviométrie a impacté négativement 10 % des superficies de mil dans la région de Kaffrine (centre), a révélé son directeur régional du développement rural (DRDR), Samba Ndao Tall.

‘’Cette année, à Kaffrine, le mil a été affecté par la très bonne pluviométrie. Cette spéculation est très sensible à la forte humidité. Et, à cet effet, les six communes de la région (Kathiott, Boulel, Gniby, Darouminam, Ndiobéne et Malem Hodar) ont eu à connaître certaines attaques sur le plan phytosanitaire’’, a-t-il souligné.

S’exprimant mercredi en marge d’une tournée de suivi de la campagne agricole initiée par le gouverneur de la région, William Manel, le DRDR a indiqué que 10% des superficies de mil sont impactées par l’avortement de l’épi et le charbon du mil.
 
‘’La sécurité alimentaire des ménages impactés n’est pas menacée parce que les autres cultures de consommation n’ont pas été atteintes’’, a rassuré Samba Ndao Tall, faisant savoir que l’avortement de l’épi et le charbon du mil ont été respectivement notés au sud et au nord du département de Kaffrine.

‘’Cette année, nous aurons une hausse de production pour l’ensemble des spéculations. Nous espérons une hausse de 15 à 25% des productions’’, a dit M. Tall.

‘’Ce que nous avons vu et constaté sur le terrain est rassurant quant à l’augmentation des productions et des rendements car nous avons bénéficié de circonstances favorables avec une bonne pluviométrie bien répartie dans le temps et dans l’espace’’, a souligné le gouverneur de Kaffrine, William Manel.

Il a rappelé qu’à Kaffrine, l’Etat avait mis en place du matériel agricole pour booster l’agriculture à travers une augmentation substantielle de la production mais également à travers des rendements qui cadrent parfaitement avec les objectifs d’émergence.

Le chef de l’exécutif régional a par ailleurs salué "la bravoure" des dames dans les travaux champêtres avant de déplorer leur inaccessibilité aux terres.

"Nous avons constaté un grand dynamisme chez les dames. La seule difficulté que posent les dames c’est l’accès à la terre. Cette question doit être réglée pour permettre aux dames de continuer à produire", a-t-il invité.

Dans le cadre de sa tournée économique, le gouverneur s’est tour à tour rendu dans les communes de Sagna (département de Malem Hodar), Diamal (Birkelane) et Gniby et Boulel, deux communes du département de Kaffrine.

Il s’est entretenu avec des exploitants agricoles et a visité de nombreux champs, Maodo Sarr (Diakhao Saloum), Amy Ndiaye (Gniby) et Mouhameth Ka (Diamal).


MNF/AKS