Diama : le DG de la SAED magnifie le succès du pojet 3PRD
APS
SENEGAL-FRANCE-AGRICULTURE

Diama : le DG de la SAED magnifie le succès du pojet 3PRD

Diama (Saint-Louis), 29 oct. (APS) - Le directeur général de la SAED, Samba Ndiobène Ka, a magnifié samedi la réussite du Projet de promotion des partenariats rizicoles dans le delta du fleuve Sénégal (3PRD), qui a permis à 145 producteurs attributaires de parcelles, de mettre an valeur, en 2017, 924 ha pendant la saison sèche et 1612 autres durant l’hivernage.
 
Il a signalé que 2500 hectares sont aménagés au profit des jeunes et des femmes, qui s’activent fortement pour l’atteinte de l’autosuffisance en riz, conformément aux objectifs du Plan Sénégal émergent (PSE), grâce au soutien de l’Etat du Sénégal et l’appui financier de l’Agence française de développement (AFD).
 
Samba Ndiobène Ka s’exprimait lors de la visite de l’ambassadeur de France, Christophe Bigot, dans les périmètres 3PRD, dans les communes de Ross-Béthio et de Diama, dans le département de Dagana.
 
Selon lui, depuis 2012, avec l’avènement du président Macky Sall, l’Etat du Sénégal affiche une forte détermination pour l’atteinte de l’autosuffisance en riz, avec différents types d’aménagements hydro-agricoles dans le delta et les vallées du fleuve Sénégal (publics et privés) et de la Falémé. 
 
Il a assuré qu’"au niveau de la vallée, la maîtrise de l’eau est aujourd’hui une réalité, avec l’irrigation et le drainage et le pompage des eaux’’.
 
Le directeur général de la SAED a aussi soutenu que l’Etat accompagne les producteurs de la vallée, avec des subventions à hauteur de 100 % pour l’ensemble des bénéficiaires de l’aménagement structurant, afin de les pousser à booster la production au niveau des périmètres irriguées.
 
Selon lui, il s’agit de promouvoir une catégorie de producteurs privés et performants, pour mettre en valeur les surfaces rizicoles aménagées par le gouvernement sénégalais. Il a déclaré qu’après plusieurs années de préparation, le Projet de promotion du partenariat rizicole dans le delta du fleuve Sénégal (3PRD) est entré dans sa phase active. 
 
Il a salué la visite de l’ambassadeur de France au Sénégal qui est venu dans les périmètres, pour rencontrer et échanger avec les producteurs, mais aussi pour constater de visu les réalisations dans cette zone aménagée avec le projet 3PRD, pour 2500 hectares au profit des producteurs attributaires des parcelles rizicoles.
 
Le président du Comité interprofessionnel riz (CIRIZ) de la vallée, Ousseynou Ndiaye, a réitéré l’engagement des producteurs de la filière riz, à travailler d’arrache-pied, afin que l’objectif d’autosuffisance en riz soit atteint à partir de la vallée.
 
Selon lui, le président Macky Sall a mis à la disposition des producteurs, des intrants et du matériel agricole leur permettant de faire la double exploitation pour la culture du riz. Il estime que le défi de la commercialisation et de la transformation doit être relevé par les producteurs.
 
Ousseynou Guèye a aussi demandé aux responsables de la SAED de soutenir les producteurs dans la lutte aviaire, qui reste le principal handicap pour l’atteinte de productions records.
 
La présidente des femmes productrices de riz de la vallée, Adja Sokhna Mbodji, s’est réjouie de la visite de l’ambassadeur de France, venu s’enquérir des problèmes et difficultés que les producteurs rencontrent, malgré le soutien de l’Etat du Sénégal.
 
Elle a plaidé pour que les femmes soient davantage prises en compte dans les quotas d’attribution des parcelles, car ‘’seules 28 femmes disposent de parcelles, sur un total de 145 attributaires au niveau du projet 3PRD’’.

BD/ASG