Déroulement de la campagne agricole : le DRDR de Saint-Louis fait le point
APS
SENEGAL-AGRICULTURE

Déroulement de la campagne agricole : le DRDR de Saint-Louis fait le point

Saint-Louis, 12 août (APS) - Les postes pluviométriques de la région de Saint-Louis (nord) sont toutes excédentaires à la date du 5 août, les travaux de préparation du sol ainsi que les semis se poursuivant activement dans cette partie nord du Sénégal où l’hivernage s’est installé très tôt en comparaison de l’année dernière, a-t-on appris de la Direction régionale du développement rural (DRDR).

Dans un rapport portant sur la situation de la pluviométrie du 30 juillet au 5 août 2020, la DRDR note que tous les postes pluviométriques de la région sont à ce jour excédentaires, l’hivernage s’étant très tôt installé dans la région en comparaison de l’année dernière.
 
Il souligne qu’à la date du 5 août, les cumuls saisonniers sont compris entre 143,6 millimètres en 6 jours à Dagana et 53,9 mm en 8 jours à Ross-Béthio, soit un excédent en termes de jours de pluies et d’hauteur d’eau par rapport à 2019.
 
Pour la situation des cultures, les premiers semis du riz d’hivernage sont au stade de levée et de début de taillage. Pour le riz irrigué comme pour les cultures pluviales telles que l’arachide, le niébé, la pastèque et autres espèces, les travaux de préparation du sol ainsi que les semis se poursuivent activement, indique la même source.
 
Les activités agricoles pendant la période du 31 juillet au 6 août 2020 sont ainsi marquées par le suivi des cultures d’hivernage, avec les travaux de préparation des champs, la mise en place des facteurs de production, les semis, le suivi de la pluviométrie ainsi que l’exécution des projets et programmes spéciaux, explique le directeur du développement régional (DRDR) de Saint-Louis, Mamadou Baldé.
 
Il a signalé que le premier comité de crédit de La Banque agricole (LBA) de Saint-Louis, dans le cadre du Financement de la production agricole (FPA) de l’hivernage 2020-2021, a accordé un volume de crédit arrêté à 4,604 milliards de francs CFA et destiné à financer les activités de 15.282 ha répartis à travers la vallée du fleuve Sénégal.
 
"Les objectifs d’emblavure sont estimés à 34. 800 hectares pour la région dont 31. 000 hectares pour le riz, soit 89,08 pour cent des objectifs" arrêtés, a précisé Mamadou Baldé.
 
Le directeur régional du développement rural précise qu’à la date du 4 août, les superficies façonnées sont de l’ordre de 10. 372 hectares dont 6. 158 hectares pour le département de Dagana et 4 214 pour Podor, soit un taux de réalisation de 29,8 pour cent des objectifs d’emblavure.
 
Les semis/repiquage sont de 4. 219 hectares pour le riz, dont 2 594 hectares pour Dagana et 1.625 hectares pour le département de Podor, dit-il.
 
Dans son rapport, il souligne que les mises en place des semences d’arachide sont quasiment terminées, avec 210 tonnes mises, correspondant à un taux de réalisation de 100 %.
 
Pour les mises en place des semences d’espèces diverses, 55 tonnes de  sorgho ont été mises en place, soit un taux de 100% dont 47,85 tonnes cédées soit 87 pour cent, selon le DRDR.
 
Concernant le maïs, 38 tonnes ont été mises en place soit un taux de 100% dont 21, 865 tonnes cédées, correspondant à 57,5 pour cent des prévisions, a-t-il indiqué, ajoutant que pour le niébé, 393 tonnes ont été mises en place, sur un objectif de 383 tonnes, soit un taux de réalisation de 102,6% pour des ventes évaluées à 30,45 pour cent.
 
Mamadou Baldé souligne que les opérations de mise en place des engrais ont également démarré dans la région avec 12. 005 tonnes d’engrais mises en place, toutes formules confondues.
 
Dans le cas de l’urée, 4. 408 tonnes ont été mises en place soit 51,68 pour cent de ce qui était retenu dont 430 tonnes cédées, soit 9,09 pour cent, contre 1.505 tonnes mises en place pour le DAP, soit 43,3 pour cent des objectifs dont 40 tonnes cédées équivalant à 2,6 pour cent du total.
 
Le directeur régional du développement rural a par ailleurs donné des assurances concernant la situation phytosanitaire, précisant qu’à ce jour, la pression aviaire est calme au niveau de la riziculture.
 
De même les récoltes du riz de CSC 20 se poursuivent et la Direction de protection des végétaux (DPV) continue les prospections pour les cultures pluviales afin d’assurer la protection des cultures en cours, a poursuivi M. Baldé.
 
Il a toutefois noté l’apparition d’Amsactas sur les cultures au niveau du département de Saint-Louis, une situation un peu inquiétante selon lui compte tenu "des dégâts sérieux" déjà notés sur les cultures.
 
Dans des recommandations, le directeur régional du développement rural demande le renouvèlement du parc automobile des services départementaux ruraux (SDDR), pour assurer un bon suivi des programmes agricoles dans la région.
 
Il préconise également la réhabilitation des bureaux et la construction de magasins de stockage, de pistes de production et le renforcement de la mise à disposition du matériel agricole.
 
BD/BK/MD