’’Déroulement correct’’ de l’hivernage et ’’bon développement’’ des cultures à Thiès (DRDR)
APS
SENEGAL-HIVERNAGE-EVOLUTION

’’Déroulement correct’’ de l’hivernage et ’’bon développement’’ des cultures à Thiès (DRDR)

Thiès, 26 août (APS) – Abiboulaye Sidibé, directeur régional du développement rural de Thiès, a fait état mercredi d’un déroulement correct de l’hivernage dans cette région de l’Ouest du Sénégal évoquant globalement un bon développement des cultures.

’’De manière globale, on doit avouer que l’hivernage se déroule correctement dans la région et la campagne se déroule dans de très bonnes conditions, pour l’instant’’, a-t-il déclaré lors d’un entretien avec l’APS.

Evoquant une pluviométrie ‘’excédentaire’’ de manière globale, avec une ‘’bonne répartition des pluies dans le temps et dans l’espace’’, il a noté que la situation était ‘’très satisfaisante’’.

Sur 18 postes suivis par le service régional de l’agriculture, 11 sont excédentaires. Le comportement des cultures est bon de manière globale, a relevé M. Sidibé, non sans ajouter : ‘’nous croisons les doigts pour que cette situation puisse continuer jusqu’au bout’’.

Il a estimé que l’espoir était permis, tout en soulignant la nécessité de faire preuve de vigilance relativement au développement rapide des mauvaises herbes et à l’apparition de foyers d’infestation constatée lors des pauses pluviométriques.

Si la tendance pluviométrique et la vigilance par rapport aux aspects phytosanitaires étaient maintenues en plus d’un bon entretien des parcelles, le doute pourrait être levé quant à un bon hivernage et de bonnes récoltes, a laissé entendre le DRDR de Thiès.

Il a admis que les quelques jours de pause enregistrés, ont été ‘’bénéfiques dans un sens’’, en permettant aux producteurs de s’adonner aux travaux d’entretien de leurs champs, à savoir le désherbage et l’épandage d’engrais.

Ces périodes sans pluies favorisent cependant le développement de ravageurs, selon Sidibé.

Des ‘’débuts d’infestation’’ par des chenilles et des sauteriaux, enregistrés surtout dans les départements de Thiès et Tivaouane, ont pu être ‘’maîtrisés’’, grâce à une ‘’prompte réaction’’ de la Direction de la protection des végétaux (DPV).

Deux unités dépêchées sur place, ont traité à ce jour 1.640 ha. Concernant l’état de croissance des végétaux, l’arachide est au stade floraison et de formation des gousses, le mil et le sorgho sont au stade de montaison. Le maïs et le riz en sont au tallage, là où les premiers semis de niébé sont au stade ramification.

’’Toutes les récoltes en vert trouvées actuellement sur le marché, nous viennent des régions où l’hivernage a démarré de manière plus précoce’’, comme la Casamance ou le Sine-Saloum, a-t-il précisé.

Des épis de maïs sont vendus ces jours-ci sur le marché. Des enquêtes démarrées récemment, permettront dans quelques jours, a dit le DRDR, de déterminer les superficies emblavées à travers la région, lors de la présente campagne agricole.

ADI/AKS/OID