Delta : l’agriculture traditionnelle sous la menace du changement climatique (Pr Thiaré)
APS
SENEGAL-AGRICULTURE-GENRE

Delta : l’agriculture traditionnelle sous la menace du changement climatique (Pr Thiaré)

Saint-Louis, 28 nov. (APS) - Les bouleversements climatiques représentent une menace pour "la capacité de production de l’agriculture traditionnelle" pratiquée dans le delta du fleuve Sénégal, a averti mercredi le recteur de l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis, le professeur Ousmane Thiaré. 
 
Dans ce "type d’agriculture traditionnelle très peu mécanisée ou irriguée, toute variation de pluviométrie peut remettre en cause l’intégralité des récoltes", a-t-il mis en garde.

"Les inondations, les sécheresses et vagues de chaleur provoquent des pertes de récoltes qui nuisent à la sécurité alimentaire", a-t-il expliqué.

 
Il intervenait lors du lancement de la plateforme "Innovacsa" du projet "Sécurité alimentaire et adaptation au changement climatique dans les systèmes agricoles des petits producteurs du delta du fleuve Sénégal" (ACSA).
 
Selon le recteur de l’UGB, les acteurs majeurs de la recherche en agronomie, les organisations communautaires de base et les partenaires techniques réunis autour de ce projet vont réfléchir sur la problématique d’adaptation des agricultrices de la vallée du fleuve Sénégal aux effets du changement climatique.
 
Le professeur Thiaré a salué l’engagement de l’UFR agro (Unité de formation et de recherche) de l’UGB qui porte ce projet. Il a aussi loué l’implication des enseignants-chercheurs, pour accompagner ce projet. 
 
Il a souligné que cela devrait permettre de trouver des stratégies d’adaptation au changement climatique, au profit des groupements de promotion féminine des sept localités ciblées par le projet.
 
Le coordonnateur d’ACSA, professeur Seydou Norou Sall, a rappelé que ce projet a pour objectif de susciter une dynamique participative entre les acteurs du développement de l’agriculture, producteurs, commerçants et décideurs, pour "co-construire des solutions pour faire face au changement climatique".
 
Le projet, a-t-il ajouté, est destiné aux groupements féminins impliqués dans l’agriculture, des localités de Diama, Ross-Béthio, Gandiaye, Diagambal, Mboundoum, Potou et Gandiole, dans le delta.

BD/ASG/BK