Un expert met en exergue les opportunités du secteur agricole
APS
SENEGAL-AGRICULTURE

Un expert met en exergue les opportunités du secteur agricole

Dakar, 27 avr (APS) – Le secteur de l’agriculture offre de réelles opportunités avec ‘’énormément de gain à saisir’’, a estimé vendredi à Dakar, Babacar Sembene, directeur de l’exploitation de l’Agence de régulation des marchés (ARM).
 
’’Nous avons des opportunités dans le secteur de l’agriculture. Aujourd’hui, il y a énormément de gain à saisir dans l’agriculture, mais nous avons encore des efforts à faire pour créer des richesses’’ a-t-il notamment indiqué
 
M. Sembène participait à un forum sur le thème : ’’Les clés de la réussite dans l’Agrobusiness au Sénégal’’. La rencontre, organisée par "Young profesionnal net work" (YPN), en partenariat avec l’ONG ‘’Initiative Prospective Agricole et rurale (IPAR)’’, a enregistré la participation de plusieurs experts et acteurs du secteur de l’agriculture.
 
Il a en outre souligné que le Sénégal continue encore à importer des produits alimentaires notamment le riz, le maïs, le lait, l’oignon et la pomme de terre pour un coût d’environ 500 milliards de Francs Cfa.
 
‘’Nous importons du riz, du lait, de l’ oignon, du maïs et de la pomme de terre pour un coût d’environ 500 milliards de Francs Cfa par année. Si on arrivait à investir cette somme dans le secteur de l’agriculture, on aurait beaucoup à gagner. Il faut que les investissements dans ce secteur puissent être rentables’’, a fait savoir M. Sembene.
 
Pour sa part, Dr Cheikh Oumar Bâ, directeur exécutif de IPAR, a insisté sur la professionnalisation du secteur de l’agriculture en vue d’arriver à optimiser le potentiel d’acteurs qu’il compte.
 
’’Pour nous, la professionnalisation des acteurs du secteur agricole est la clé de la réussite dans ce secteur qui occupe plus de 60% de la population’’, a-t-il soutenu.
 
Il a estimé que sans cette professionnalisation des acteurs, le secteur continuera d’avoir un potentiel qu’’on n’arrivera pas à optimiser’’.
 
M. Bâ pense qu’il faut accompagner et soutenir les acteurs du secteur agricole.
 
SG/OID