Campagne arachidière : une production de 250.000 tonnes attendue à Kaffrine
APS
SENEGAL-AGRICULTURE

Campagne arachidière : une production de 250.000 tonnes attendue à Kaffrine

Kaffrine, 28 nov (APS) – La région de Kaffrine (centre) able sur une production de ‘’plus de 250.000 tonnes’’ d’arachide pour la campagne agricole 2017-2018, contre 221.000 l’année dernière, a annoncé mardi le directeur régional du développement rural (DRDR), Samba Ndao Tall.

‘’L’année dernière, nous avions produit plus de 221.000 tonnes d’arachide. Et cette année, nous attendons une production de plus de 250.000 tonnes à l’échelle régionale’’, a dit M. Tall.
 
‘’Les récoltes sont prometteurs au niveau’’ de la région de Kaffrine, a-t-l ajouté en marge d’un comité régional de développement (CRD) axé sur la préparation de la campagne de commercialisation 2017-2018, à Kaffrine.
 
Cette rencontre, présidée par l’adjoint au gouverneur de Kaffrine chargé du développement, Cheikh Ndiaye, a enregistré la présence des responsables de plusieurs services techniques, d’autorités administratives et d’élus locaux.
 
Selon le DRDR de Kaffrine, ‘’plus de 40.000 tonnes de semences certifiées et plus de 80.000 tonnes de semences d’arachide d’huilerie’’ sont attendues dans cette région, compte non tenu de ce qui pourrait provenir des ‘’circuits parallèles’’.
 
Il est ainsi prévu ‘’pas moins de 200 points de collecte’’ à travers la région de Kaffrine, contre 75 points fonctionnels l’année dernière, a par ailleurs signalé Samba Ndao Tall.
 
‘’La collecte sera équilibrée car il n’y aura pas de soucis par rapport à des hectares sur le prix. Nous nous attendons à des prix stabilisés et conformes aussi bien’’ au niveau des points de collecte officiels que dans les autres points, a indiqué M. Tall.
 
L’adjoint au gouverneur de Kaffrine chargé du développement a pour sa part souligné que ce CRD avait permis aux acteurs de la région de Kaffrine de partager les informations pour une bonne campagne de commercialisation arachidière.
 
Ces informations concernent notamment le respect du prix kilogramme d’arachide fixé par l’Etat, la fonctionnalité des points de collecte et l’application effective de ces mesures par les collectivités locales, a précisé Cheikh Ndiaye.
 
 

MNF/BK