Campagne agricole 2018-2019 : la mise en place des semences d’arachide a débuté à Diourbel
APS
SENEGAL-AGRICULTURE

Campagne agricole 2018-2019 : la mise en place des semences d’arachide a débuté à Diourbel


Diourbel, 30 mai (APS) - La mise en place des semences d’arachide a démarré à Diourbel (centre), en perspective de la prochaine campagne agricole 2018-2019, avec 1642 tonnes réceptionnées sur 4831,5 tonnes destinées au Baol, a annoncé mercredi le directeur régional du développement rural (DRDR), Pierre Diouf.
 


"Nous sommes à la veille, sinon en plein campagne agricole 2018-2019. La mise en place des intrants 2018-2019" a déjà été planifiée concernant l’arachide, a-t-il dit, en signalant que la région de Diourbel doit recevoir un total de 4 831, 5 tonnes.


Depuis le 12 mai dernier, la région de Diourbel a commencé à recevoir des semences d’arachide des opérateurs notifiés par le ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural (MAER), a renseigné M. Diouf au cours d’un comité régional de développement.
 


 A la date du 24 mai, "l’arachide est à 34,19% de mise en place c’est-à-dire sur les 4831,5 tonnes prévues par la région, 1642 tonnes ont été réceptionnées", a ajouté Pierre Diouf au cours de cette réunion consacrée à la préparation de la campagne agricole 2018-2019, au volet élevage de la campagne agricole 2018-2019 et à la préparation de la campagne de reboisement 2018-2019.
 


"Pris séparément, Mbacké est à 84,28%, Diourbel est à 36,9% et Bambey est à 32% de mise en place", a détaillé le directeur régional du développement dural.
 


 Il signale que s’agissant des intrants, "les prix de la campagne 2017-2018 ont été reconduits’’, notant que pour celle de 2018-2019, "seule la subvention a varié de 40 à 57% pour les semences d’arachide".
 


En ce qui concerne les espèces diverses (mil, maïs, sorgho etc.), "le planning est en cours", compte tenu du fait que le sanalyses se poursuivent toujours au centre de conditionnement, a indiqué le technicien.
 


Le directeur régional du développement rural de Diourbel a par ailleurs invité les acteurs à un meilleur entretien des magasins de stockage.
 


"Une semence doit être dans des conditions satisfaisantes, c’est-à-dire aérée comme les magasins, mais aussi propres. Si ce n’est pas propre, a-t-il averti, vous verrez que les insectes y seront".
 


"Ils vont s’y multiplier (…) sur les semences", a insisté Pierre Diouf, avant de recommander le nettoiement des magasins avant l’installation des semences "pour éviter les contaminations et permettre aux opérateurs des espèces diverses et des engrais d’amener leurs quotas".
 


A en croire Pierre Diouf, certains opérateurs se préparent déjà à livrer les semences.

FD/BK