Chaîne de valeur mil : des résultats satisfaisants enregistrés à Kaffrine (directeur USDA/PSEM)
APS
SENEGAL-USA-AGRICULTURE

Chaîne de valeur mil : des résultats satisfaisants enregistrés à Kaffrine (directeur USDA/PSEM)

Kaffrine, 23 sept (APS) – Le projet des services des entreprises du mil (USDA/ PSEM) a enregistré des résultats satisfaisants après quatre années de mise en œuvre dans la région de Kaffrine (centre), a déclaré, lundi, son directeur, Laurent Gomis.
 
"Le bilan est satisfaisant. On avait prévu dans cette région d’augmenter la production, d’avoir des organisations fortes capables de commercialiser à tous les niveaux. On s’en réjouit", a-t-il dit lors d’un atelier bilan régional dudit projet.
 
Cette rencontre qui consistait à capitaliser et à partager les acquis du projet en matière de promotion et de développement de la chaîne de valeur mil à Kaffrine a été présidée par l’adjoint au préfet de Kaffrine, Abdou Salam Guèye. Elle a également enregistré la présence des élus locaux, des agents du projet USDA/ PSEM et des bénéficiaires.
 
"En ce qui concerne l’agriculture de conservation, le témoignage des populations a montré que nous sommes autour de deux à trois tonnes à l’hectare pour certaines variétés de mil. Et, concernant des organisations fortes, nous avons mis en place des pôles multiservices qui aujourd’hui commercialisent avec l’ensemble des bénéficiaires", a encore salué Laurent Gomis.
 
Selon lui, "le projet USDA/PSEM a touché 5.760 ménages de la région de Kaffrine. Il a engendré 6.750 bénéficiaires directs, 3.314 femmes. Et, 9.365 tonnes de mil ont été vendus pour une valeur d’un milliards 873 millions de francs CFA".
 
À Kaffrine, a-t-il fait savoir, "le projet a mis en place des innovations de taille, notamment l’introduction de nouvelles technologies agricoles pour accroître la productivité, la rénovation d’infrastructures structurantes telles que les pôles multiservices paysans communément appelés PMP". 
 
Il a également mis en place la création d’unités d’emballages locaux en papier Kraft, l’initiative cantine +sunu fondé+, l’appui à la mise en place de coopératives de producteurs et d’entreprises de transformation, a-t-il fait valoir.
 
Au total, "pour une valeur de 252.070.931 francs CFA, le projet a construit à Kaffrine six pôles multiservices paysans, 34 entreprises de transformation, 15 cantines +sunu fondé+ et une unité de fabrication d’emballage", a précisé M. Gomis.
 
Il a par ailleurs expliqué que l’objectif du projet USDA/ PSEM était d’augmenter la productivité du mil pour la consommation des ménages et la génération de revenus pour les acteurs de la chaîne de valeur.
 
"Le mil est notre céréale de base et sa consommation a commencé à grandir", a-t-il fait dit, plaidant pour l’augmentation de technologies afin d’aller vers une plus grande production de cette céréale.
 
Il a ainsi demandé aux bénéficiaires de penser à pérenniser les actions du projet dans la région de Kaffrine. 
 
Le projet des services des entreprises du mil (USDA/PSEM), est financé par le département américain de l’agriculture (USDA) pour une durée de quatre ans. Il est mis en œuvre par la ligue des coopératives des Etats Unis d’Amérique (NCBA CLUSA), une ONG d’appui au développement spécialisé dans l’assistance technique et le Catholic Relief Service (CRS).
 
L’UDSA/ PSEM intervient dans les régions de Kaolack, Kaffrine, Fatick et Dakar.

MNF/ASB/OID