Intrants agricoles : plus de 90 millions mobilisés par 8298 producteurs
APS
SENEGAL-AGRICULTURE

Intrants agricoles : plus de 90 millions mobilisés par 8298 producteurs

Diouroup (Fatick), 7 juin (APS) - Huit mille deux cent quatre-vingt-dix-huit producteurs des régions de Thiès, Kaffrine, Diourbel, Kaolack et Fatick sont parvenus à mobiliser 91 millions de francs CFA dans le cadre du programme Epargne pour l’agriculture (EPA) pour l’achat d’intrants agricoles, a indiqué jeudi la responsable du programme Microfinance de l’ONG Catholic relief services (CRS), Léna Rose Mendy. 
 
Diouroup (Fatick), 7 juin (APS) - Huit mille deux cent quatre-vingt-dix-huit producteurs des régions de Thiès, Kaffrine, Diourbel, Kaolack et Fatick sont parvenus à mobiliser 91 millions de francs CFA pour l’achat d’intrants agricoles dans le cadre du programme Epargne pour l’agriculture (EPA), a indiqué jeudi la responsable du programme Microfinance de l’ONG Catholic relief services (CRS), Léna Rose Mendy. 
 
"Sur 12.317 producteurs inscrits depuis 2017 au programme Epargne pour l’agriculture (EPA) de CRS-Sénégal et la structure MyAgro, 8298 producteurs des régions de Thiès, Kaffrine, Diourbel, Kaolack et Fatick ont pu mobiliser une épargne de 91 millions de francs CFA pour l’achat d’intrants agricoles", a dit Mme Mendy.
 
Elle s’entretenait avec la presse lors d’une cérémonie officielle de
réception des intrants agricoles organisée devant la mairie de Diouroup, en présence du premier adjoint au maire, Soulèye Sagne, et des producteurs et productrices bénéficiaires venus récupérer leurs quotas respectifs.
 
"Les intrants acquis par ces producteurs grâce à cette épargne sont composés de semences de mil, d’arachide, de mil, de +bissap+, de pastèque mais aussi d’engrais pour le mil, l’arachide, et de l’urée", a-t-elle précisé.
 
Organisés en Communauté d’épargne et de crédit interne, les producteurs ont pu disposer de ces intrants agricoles grâce à l’épargne pour l’agriculture, un système qui permet à des membres de groupements démunis de payer dans la durée les intrants et formation reçus par leurs épargnes.
 
Mme Mendy a expliqué que le modèle EPA de l’ONG CRS-Sénégal, partenaire de la structure MyAgro, permet aux membres de groupements de producteurs d’utiliser leurs épargnes, pour acheter des engrais et des semences, et bénéficier de programmes de formation.
 
Le CRS est une ONG américaine d’appui au développement créée vers les années 1943 par la conférence épiscopale des Evêques des Etats-Unis. Elle est présente au Sénégal depuis 1960.
 
L’ONG a pour principale mission de promouvoir la justice et d’aider les populations pauvres et défavorisées à travers le monde. Le programme du Sénégal couvre les domaines de la santé, de l’agriculture, de la réhabilitation sociale et économique.


AB/ASG/ASB