Des producteurs de Fatick et Thiès achétent des intrants agricoles par le système d’épargne
APS
SENEGAL-AGRICULTURE

Des producteurs de Fatick et Thiès achétent des intrants agricoles par le système d’épargne

Diouroup (Fatick), 7 juin (APS) - L’ONG Catholic relief services (CRS) et My Agro, une unité de fabrication d’intrants agricoles, ont mis à la disposition des producteurs des régions de Fatick et Thiès 55, 2 tonnes d’intrants agricoles, a constaté, jeudi, l’APS.

’’Ces intrants agricoles sont répartis selon des quantités respectives aux groupements de producteurs des localités de Mbellogounth, Loul Séssène, Sango, Nguéniène sérère, Louly Ngogom et Diouroup’’, a précisé la responsable du programme Microfinance de l’ONG Catholic relief services-Sénégal (CRS), Léna Rose Mendy.


Elle s’entretenait avec la presse lors de la cérémonie officielle de réception des intrants agricoles organisée devant la mairie de Diouroup, en présence du premier adjoint au maire, Soulèye Sagne, et des producteurs et productrices bénéficiaires venus récupérer leurs quotas respectifs.


Organisés en Communauté d’épargne et de crédit interne, les producteurs ont pu disposer de ces intrants agricoles composés d’engrais pour l’arachide, d’urée pour le mais, et d’engrais pour le mil grâce au système Epargne pour l’agriculture (EPA).

L’EPA est un système qui permet à des membres de groupements de producteurs démunis de payer dans la durée des intrants et formation reçus par leurs épargnes.

Le premier adjoint au maire de Diouroup, Soulèye Sagne, a remercié l’ONG Catholic relief services et son partenaire My Agro pour cet ’’accompagnement’’.

’’L’État et les collectivités locales ne peuvent pas tout faire, c’est pourquoi on se félicite de ces initiatives de développement qui viennent soutenir les producteurs, et l’agriculture de nos terroirs ’’, a ajouté M. Sagne.

La responsable du programme de Microfinance de l’ONG CRS-Sénégal, Léna Rose Mendy, a rappelé que sa structure, une ONG américaine, a pour principale mission de promouvoir la justice, d’aider les populations pauvres et défavorisées à travers le monde.


"Au Sénégal, a-t-elle précisé, les activités couvrent les domaines de la santé, de l’agriculture, de la réhabilitation sociale et économique’’.


Le CRS est une ONG américaine d’appui au développement créée vers les années 1943 par la conférence épiscopale des Evêques des Etats-Unis.

Elle est présente au Sénégal depuis 1960.

AB/OID/ASG