Vers la relance du Centre national du théâtre
APS
SENEGAL-CULTURE

Vers la relance du Centre national du théâtre

Dakar, 16 sept (APS) – Le Centre national du théâtre affilié à l’Institut international du théâtre (IIT), en léthargie depuis une dizaine d’années, va être relancé, a appris l’APS.
 

L’annonce a été faite samedi lors d’une journée de réflexion qui a réuni les professionnels du théâtre sénégalais, à la Maison de la Culture Douta Seck. 


La rencontre s’est déroulée en présence du secrétaire général du ministère de la Culture, Birane Niang, et du directeur des arts, Abdoulaye Koundoul. 

Selon l’ancien directeur du Théâtre national Daniel Sorano, Ousmane Diakhaté, par ailleurs président d’honneur de l’Institut international du théâtre, ‘’il s’agit de voir les voies et moyens pour la relance du Centre national du théâtre’’. 
 
‘’On a constaté au Sénégal, qui a le plus vieux centre africain que, depuis une dizaine d’années, il y a eu beaucoup de remous. Le centre ne s’est pas développé comme on le souhaite. Cette journée d’études vise à voir comment faire pour le relancer’’, a expliqué M. Diakhaté. L’objectif, ‘’c’est de voir comment le centre pourra jouer son rôle dans le développement des arts de la scène au Sénégal’’, a-t-il ajouté. 
 
Selon les comédiens, ‘’une réflexion profonde sera [menée], pour favoriser l’ouverture du centre au niveau sous régional’’. 
 
‘’Un centre national fort joue aussi bien son rôle au niveau national et international pour la participation des acteurs du théâtre et de la danse aux différents rendez-vous’’, souligne Ousmane Diakhaté. Il estime que ‘’chaque pays a intérêt à jouer le rôle qui est le sien au sein de l’Institut international du théâtre’’. 

Pour le secrétaire général du ministère de la Culture, Birane Niang, ‘’les recommandations formulées feront l’objet d’une synthèse, pour constituer le cahier de charges d’une concertation nationale sur le théâtre’’.

‘’Je puis d’ores et déjà révéler que parmi les objectifs visés figurent la mise en place d’un Plan d’action pour le développement du théâtre et celle d’un Fonds d’appui au développement du quatrième art’’, a souligné Birane Niang. 

Selon le directeur des arts, ‘’le ministère de la Culture a consenti des efforts pour un plan de relance du Centre national du théâtre’’. Cela étant, ’’il revient aux acteurs de le réactiver’’, a-t-il affirmé. 

Fondé en 1948 par des experts du théâtre et de la danse, et l’UNESCO, l’Institut international du théâtre est la plus grande organisation mondiale pour les arts de la scène. 

‘’Il a pour rôle de travailler à la formation, au bien-être, à la coopération, au développement du théâtre sur le plan international’’, a rappelé Ousmane Diakhaté. 

FKS/ASG