Un programme d’animation ’’innovant’’ de Daniel Sorano en 2018 (DG)
APS
SENEGAL-CULTURE

Un programme d’animation ’’innovant’’ de Daniel Sorano en 2018 (DG)

Dakar, 1er janv (APS) - Le Théâtre national Daniel Sorano a concocté pour 2018 un programme d’animation devant consister en des mois de théâtre, de danse et de musique, suivant une sorte de revue de ses différents cœurs de métier, a annoncé son directeur général, Sahite Sarr Samb.

"L’esprit et la nouveauté de 2018 sera de consacrer des mois à chaque partie de notre cœur de métier, parce que nous faisons de la danse, de l’expression dramatique et de la musique traditionnelle", a-t-il souligné.

M. Samb intervenait dimanche soir à Dakar, à la fin du spectacle traditionnel que Sorano a offert à ses spectateurs pour marquer la fin de l’année, une "fusion" mettant en scène l’Ensemble lyrique traditionnel, la troupe dramatique et le ballet "La Linguère"

Dès février prochain, une pièce de théâtre intitulée "Le chemin des tirailleurs" sera ainsi présentée en hommage à ces troupes issues de toutes les colonies africaines, qui ont combattu pour la France lors des deux Guerres mondiales en particulier.

"C’est un travail sur la mémoire que nous avons fait début novembre avec le théâtre de La +Mascara+ en France dans le cadre de la célébration de l’armistice de la Première Guerre mondiale (1914- 1918) et la représentation de cette pièce sera fait en févier ici", a annoncé Sahite Sarr Samb.

Le mois de mars sera consacré au théâtre avec la célébration de la Journée mondiale du théâtre, le 27, qui sera marquée par des représentations de créations de Sorano et d’autres compagnies théâtrales privées. 

"Nous allons créer des pièces avec la troupe dramatique, mais nous allons aussi laisser gratuitement la salle à d’autres troupes privées qui voudraient faire des représentations. Il y a cinq pièces qui sont programmées avec des troupes privées semi-professionnelles", renseigne le directeur général du Théâtre national Daniel Sorano. 

Selon lui, cet axe du programme concocté par Sorano est un renouvellement d’une "expérience concluante" déroulée l’année dernière.

Le mois d’avril fera place à la danse autour du 29 du même mois, coïncidant avec la commémoration de la Journée mondiale de la danse et la représentation de deux pièces "Na ga def" (Comment vas-tu en langue nationale wolof) et "Dieu créa les hommes". 

"Nos productions seront mises en exergue, avec cette dimension de la danse contemporaine prise en compte. Car il y a le chorégraphe Jean Tamba qui travaille maintenant avec Sorano et va essayer de mixer avec les éléments traditionnels du ballet" du Théâtre national, explique-t-il. 

Sahite Sarr Samb a enfin annoncé que le programme musical consacré à la musique sera mis en œuvre en juin, autour de la "fête de la musique", un évènement annuel commémoré tous les le 21 juin.


FKS/BK