Un chercheur regrette l’absence de politiques publiques autour du conte et du théâtre
APS
SENEGAL-CULTURE

Un chercheur regrette l’absence de politiques publiques autour du conte et du théâtre

Dakar, le 15 fév(APS) - Massamba Guèye, chercheur à l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar, a regretté, mercredi à Dakar, l’absence de politiques publiques autour du conte et du théâtre.
 
‘’Il y a un grand problème : on a une série d’activités qui peuvent être très pertinentes, mais nous n’avons pas de politiques. Depuis l’indépendance, je n’ai vu aucun document où on définit la politique de l’Etat par rapport au théâtre et au conte en tant qu’activités de spectacle, ce qui me fait dire qu’ils sont des parents pauvres’’, a-t-il dit.
 
M. Guèye s’exprimait en marge d’un séminaire organisé par l’Institut fondamental d’Afrique noire (IFAN) de l’UCAD et la Direction des arts sur les arts vivants au Sénégal. ‘’Théâtre et conte, de l’aide à la subvention pour un renouveau’’ est le thème de cette rencontre.
 
Le chercheur au laboratoire des études africaines a saisi l’occasion pour faire remarquer que ‘’tous les grands festivals de théâtre qui peuvent créer chaque année l’émulation sont morts par manque de stratégies et de financements culturels’’.
 
 ‘’Il faut qu’on arrête de parler d’aide pour le théâtre et le conte. Pour moi, il faut parler de subvention en faisant savoir que si on aide quelqu’un, il n’est pas soumis à une obligation d’évaluation’’, a-t-il souligné.
 
Massamba Gueye espère qu’au sortir de ce séminaire, le ministère de la Culture prendra en compte les recommandations de cette rencontre et qu’une amélioration s’ensuivra.

DN/SK/ASG