Sorano mise sur un ’’changement de paradigme’’ pour rentabiliser son portefeuille artistique (directeur)
APS
SENEGAL-THEATRE-MUTATION

Sorano mise sur un ’’changement de paradigme’’ pour rentabiliser son portefeuille artistique (directeur)

Dakar, 1er janv (APS) - Le directeur du Théâtre national Daniel Sorano, Sahite Sarr Samb, annonce ’’un changement de paradigme’’ de son institution appelée à favoriser la rentabilité de son portefeuille artistique, avec le changement de son statut opéré en juin dernier.

Jusqu’alors un établissement public à caractère administratif (EPA), Sorano est devenu un établissement public à caractère industriel et commercial (ETIC) à la faveur de cette mutation induisant "un changement de paradigme, une nouvelle perception de rentabilité de son compte d’exploitation", selon Sahite Sarr Samb. 
 
Désormais, "pour être dans le seuil de rentabilité de notre portefeuille artistique, il nous faut varier en créant des produits audiovisuels vendables", en travailler à retrouver le public sénégalais dans ce qui l’intéresse, a souligné M. Samb.
 
"Sorano a fait ses preuves, son temps, mais maintenant, le public sénégalais actuel, dans la perception du spectacle, est-il intéressé par ce que nous faisons ? C’est une question que je me suis toujours posée", a-t-il dit.
 
S’y ajoute que "nous avons aussi l’idée d’un embryon du musée du théâtre ici, parce que le patrimoine matériel et immatériel participerait à élargir un peu le portefeuille de produits de Sorano’’, a ajouté Sahite Sarr Samb, selon qui il est également envisagé un atelier de perfectionnement avec les instrumentistes traditionnels de l’établissement. 
 
Le Théâtre national Daniel Sorano compte ainsi sur "un accompagnement de l’Etat dans le moyen terme", notamment pour la réhabilitation de sa salle et de son matériel jugé vétuste. 
 


FKS/BK