Ziko sort  ‘’sunu-emergence’’ pour exprimer son engagement pour le développement
APS
SENEGAL-MUSIQUE

Ziko sort ‘’sunu-emergence’’ pour exprimer son engagement pour le développement

Dakar, 9 oct (APS) – L’auteur et compositeur sénégalais, Alseyni Balde, alias ‘’Ziko’’ déclare être engagé, à travers sa musique et son nouveau single ‘’sunu-emergence’’, à porter le combat pour le développement du Sénégal.
 
Il estime à cet effet que la participation citoyenne active des populations et la solidarité constituent des éléments importants pour l’accompagnement de la vision du président de la République, Macky Sall, en vue de la réussite du Plan Sénégal émergent (PSE).
 
Il s’exprimait dans un entretien accordé jeudi à l’APS, dans le cadre de la promotion de son nouveau single ‘’sunu-emergence’’ (notre émergence en wolof), qu’il a sorti récemment sur le marché national et international.
 
‘’A travers mon single, je veux faire comprendre aux populations que le combat pour le développement de notre pays, doit être porté par nous tous Sénégalais. Et je pense que la vision du président de la République pour l’émergence de notre pays doit être accompagnée par tous les Sénégalais.(…)’’, a-t-il notamment indiqué.
 
A travers sa nouvelle production, l’artiste originaire de la commune de Kolda invite ses compatriotes à adopter une citoyenneté ‘’participative et dynamique’’ pour le développement, le progrès et l’émergence de leur pays. 
 
‘’Je veux que nos populations sachent que l’émergence et le développement nous appartiennent tous, car nous serons leurs futurs bénéficiaires dans tous les secteurs d’activités. Et c’est dans le cadre de cette dynamique que j’appelle nos populations à porter le projet d’émergence du président de la République […]. Aujourd’hui, nous devons accompagner ce challenge qui est économique et non politique. L’émergence, c’est une étape avant le développement’’, a-t-il expliqué.
 
L’artiste juge ‘’normal’’ que les populations puissent accompagner la volonté du chef de l’Etat de mener le Sénégal vers l’émergence, à travers le Plan Sénégal émergent (PSE).
 
‘’Je trouve normal que les populations puissent accompagner cette initiative économique du président de la République, car l’intérêt économique doit être au-dessus de toutes nos positions politiques, sociales et religieuses’’, a-t-il poursuivi.
 
Pour le chanteur, le fait d’installer le pays dans une ambiance politique permanente, n’est pas de nature à favoriser le progrès dans les domaines économique et social.
 
‘’Tout citoyen sénégalais qui aime son pays doit s’activer pour son développement. Je suggère aux populations de bien et toujours bien s’informer sur la bonne marche du pays, les différentes opportunités qui leur sont offertes par nos pouvoirs publics et partenaires techniques et financiers’’, a-t-il indiqué. 
 
L’artiste estime par ailleurs que le déficit d’informations des populations est aussi quelque part un frein au développement. Il a aussi déploré le fait que certains citoyens attendent tout de l’Etat. 
 
‘’Je trouve que nous attendons aussi beaucoup de nos pouvoirs publics et je pense qu’il faut que le citoyen aussi travaille pour son pays. C’est par ce levier qu’on pourra avancer’’, a souligné l’artiste.
 
Ziko invite par ailleurs les médias à accompagner les initiatives de développement. 
 
L’artiste, dont le single est axé à ‘’90 pour cent’’ sur le sens de l’émergence, annonce que dans le cadre de la promotion de cette production, il ambitionne d’initier des actions d’information et de sensibilisation. 
 
‘’Nous avons prévu beaucoup d’activités. Aujourd’hui, on va faire des compilations avec une soixantaine d’artistes des 14 régions du Sénégal, pour les impliquer dans notre démarche de faire adopter par nos populations, une citoyenneté participative pour le développement de notre pays’’, a-t-il annoncé. 
 
‘’La citoyenneté participative au développement, c’est un peu le flair d’inspiration de l’artiste que je suis. L’Etat est en train de faire de gros efforts, mais je pense qu’il manque une compréhension auprès des populations. Nous allons essayer de nous arranger avec le levier de la culture et de la communication pour porter aux populations mon message sur l’émergence’’, a ajouté le chanteur sénégalais.
 
Il a en outre annoncé l’installation d’une agence de production culturelle dans la commune de Kolda. Cette agence sera inaugurée au mois de novembre prochain, avec l’ambition de créer des emplois et donner des formations aux jeunes. Durant ce même mois, il envisage aussi d’organiser à Dakar un forum sur l’émergence ainsi qu’une tournée dans sept régions et les pays de la diaspora, en décembre.
 
Le chanteur koldois a sorti son premier album en 2005, suivi de plusieurs autres productions : ‘’Together for Peace in the world’’ (2007), ‘’African life avec le tube - so girl’’ (2009), ‘’lets go party’’ (2014), ‘’dream Sénégal’’ (2019) et ‘’sunu-emergence’’ (2020).

SG/ASG