Youssou Ndour accueille avec ’’fierté’’ son admisson à l’Académie royale de musique de Suède
APS
SENEGAL – MONDE - MUSIQUE

Youssou Ndour accueille avec ’’fierté’’ son admisson à l’Académie royale de musique de Suède

Dakar, 11 oct (APS) – Le chanteur et compositeur sénégalais Youssou Ndour a accueilli avec un ’’immense plaisir’’ et une grande ’’fierté’’ son admission à l’Académie royale de musique de Suède.

‘’C’est avec un immense plaisir et une très grande humilité, que j’apprends ma promotion pour intégrer la prestigieuse académie royale de musique de suède’’, a-t-il écrit, samedi, sur sa page facebook exprimant toute sa ‘’fierté’’. 
 
Le patron du ‘’Super Etoile’’ estime que cette admission à l’Académie royale de musique de Suéde est ‘’un pas de plus pour l’Afrique, mais surtout une motivation supplémentaire’’.
 
Selon le site officiel de l’Académie royale de musique de Suède visité par l’APS, Youssou Ndour fait ainsi partie des neuf nouveaux membres admis, jeudi lors de la dernière réunion de cette prestigieuse institution fondée en 1771 et dont la mission est de ‘’promouvoir le développement de la musique, tant sur le plan culturel et artistique que scientifique et éducatif’’. 
 
Quatre membres suédois et cinq membres étrangers font ainsi leur entrée à l’Académie. 
 
Parmi les Suédois, on note l’organiste, chercheur en musique et pédagogue Johannes Landgren, la chanteuse et compositrice de jazz Lina Nyberg, le compositeur et professeur de théorie musicale Staffan Storm et le violoniste Joakim Svenheden 1er violon solo de l’Orchestre Philharmonique Royal. 
 
Outre le Sénégalais Youssou Ndour seul Africain sur la liste des nouveaux académiciens étrangers, il y a le claveciniste et chef d’orchestre Emmanuelle Haïm (France), la violoniste Anne-Sophie Mutter (Allemagne) ;

Il y a aussi le chef d’orchestre Kent Nagano (Etats-Unis) et la compositrice Olga Neuwirth (Autriche). 
 
Pour l’Académie royale de musique de Suède, ‘’l’importance de Youssou Ndour en tant qu’innovateur de la musique ouest-africaine ne peut être surestimée’’.
 
Basé sur la musique traditionnelle, il a développé et créé une forme de musique contemporaine avancée. (…) Grâce à de nombreuses collaborations avec des musiciens d’autres cultures, ainsi qu’à de nombreuses années de tournées à travers le monde, il a créé l’opportunité pour la riche musique traditionnelle ouest-africaine d’atteindre un large public international’’, apprécie l’institution dans la note de présentation du chanteur sénégalais. 
 
L’engagement en faveur de la paix et de la démocratie sur le continent africain du lead vocal du ‘’Super Etoile’’ est aussi magnifié. ‘’Il a utilisé la culture comme outil de renforcement de la confiance dans divers conflits’’, lit-on.
 
Lauréat du Grammy Awards du meilleur album avec ‘’Egypt’’ en 2004, l’interprète de ‘’Wommat’’ était en 2007, nommé parmi les 100 personnalités les plus influentes au monde par ‘’Time Magazine’’. 
 
Il a reçu en 2013 le ‘’Polar Music Prize’’ (Suède) qui célèbre la puissance et le pouvoir de la musique et en 2017 le ‘’Praemium Imperiale’’ l’un des prestigieux prix artistique du Japon, l’équivalent du Prix Nobel. 
 
Youssou Ndour, conseiller du président de la République Macky Sall a été ministre de la Culture du Sénégal.

FKS/AKS