Saint-Louis Jazz : Henry Guillabert veut plus de musiciens sénégalais sur scène
APS
SENEGAL-CULTURE-MUSIQUE

Saint-Louis Jazz : Henry Guillabert veut plus de musiciens sénégalais sur scène

Saint-Louis, 30 avr (APS) - L’artiste arrangeur, percussionniste et claviériste, Henry Guillabert, invite les organisateurs du festival international de jazz de Saint-Louis à intégrer davantage de musiciens sénégalais dans les programmations de l’évènement.
 
"Les gens du festival doivent revoir leurs programmations et voir comment améliorer les choses pour que les musiciens sénégalais puissent jouer davantage sur scène", a-t-il déclaré lors d’un entretien avec la presse.
 
Cette plaidoirie, a-t-il précisé, est loin d’être "un discours patriotique ou nationaliste". "C’est simplement qu’on a des valeurs, des virtuoses qui sont un peu partout dans le monde, et on peut faire une programmation qui fasse que les gens viennent au festival les découvrir", a-t-il argumenté.
 
Selon lui, "les gens qui viennent de l’étranger pour ce festival veulent découvrir la culture du pays hôte. Donc vous-vous rendez compte à l’évidence qu’on ne peut pas faire une programmation à 90% d’artistes étrangers".
 
Henry Guillabert invite les organisateurs du festival à "s’ouvrir un peu aux têtes pensantes à savoir des personnes ressources, des artistes qui ont un vécu du festival".
 
Le festival jazz de Saint-Louis est "un nom légendaire" grâce notamment aux gros calibres de la musique mondiale qui se sont succédé sur cette scène de la place Faidherbe, depuis sa création, a- t-il souligné.
 
"Maintenant, il faut qu’on le mette en valeur par le biais de nos artistes pour que dans une programmation à la limite faite à moitié d’étrangers et à moitié de sénégalais, que toutes les populations s’y retrouvent pour le développement de cette manifestation", a-t-il suggéré.
 
"Je parle ainsi en tant qu’artiste qui a fait le tour du monde, qui en le faisant a eu une expérience du festival", a-t-il fait savoir, notant aussi qu’en tant que "Saint-Louisien", il avait son "mot à dire aussi".


MK/OID/ASB