Face à la crise sanitaire, les artistes musiciens ne doivent pas ‘’tout attendre de l’Etat’’
APS
SENEGAL-MUSIQUE

Face à la crise sanitaire, les artistes musiciens ne doivent pas ‘’tout attendre de l’Etat’’

Dakar, 22 juin (APS) – Le président de l’Association des métiers de la musique (AMS), Daniel Gomes, invite les artistes musiciens à ‘’se prendre en charge eux-mêmes’’ et à ‘’ne pas tout attendre de l’Etat’’, pour surmonter les conséquences économiques de la crise sanitaire sur leur secteur d’activité.
 
‘’Il faut que les professionnels de la musique (…) se prennent en charge eux-mêmes’’, a-t-il déclaré dans un entretien téléphonique avec l’APS à l’occasion de la Fête de la musique.
 
Ils ne doivent ‘’pas tout attendre de l’Etat’’ pour surmonter les pertes subies à cause de la pandémie de coronavirus, selon le président de l’AMS.
 
La Fête de la musique, qui a lieu dans le monde, le 21 juin de chaque année, survient cette année à une période marquée par l’interdiction des rassemblements, pour le cas du Sénégal, malgré l’allègement des mesures de restriction prises pour éradiquer la pandémie de Covid-19. 
 
Même s’il estime que les artistes ne doivent pas tout attendre de l’Etat, Daniel Gomes invite ce dernier à accorder aux professionnels de la musique une subvention versée périodiquement, en remplacement de l’aide financière dont ils ont bénéficié récemment occasionnellement. 
 
‘’Il faut une subvention, pas une aide de soudure, pour soutenir les industries culturelles durement touchées par la pandémie de Covid-19. L’Etat doit (…) les aider et redynamiser le secteur de la musique’’, a-t-il dit.
 
Selon Daniel Gomes, les réseaux sociaux sont un outil avec lequel les artistes musiciens peuvent ‘’promouvoir leur création’’. 


FKS/ESF