APS
SENEGAL-CULTURE-MUSIQUE

"Intérêt général", l’album posthume du chanteur Ablaye Mbaye disponible dès lundi (manager)

Dakar, 9 fév (APS) - L’album posthume du chanteur non voyant Ablaye Mbaye intitulé "intérêt général", sera disponible sur le marché à partir de lundi, a annoncé son manager, Moustapha Ndiaye.
 
L’auteur compositeur Ablaye Mbaye est décédé le 9 janvier dernier à Dakar, à l’âge de 35 ans, après avoir fait un malaise en studio où il travaillait sur son dernier album.
 
"L’album, produit par +1000 Mélodies productions+, sera en vente dès lundi", a dit mercredi son manager lors d’une conférence de presse du comité mis sur pied pour la sortie de cet album posthume, qui compte 9 titres.
 
Le chanteur reprend dans sa dernière production la chanson "Nila démé" tirée de son premier album en 1994, alors qu’il n’avait que 14 ans et "Sopey" du nom de sa deuxième cassette sortie un an plus tard.
 
"Adouna", qui est chanté en acoustique, et mbalax, "Parfum", "Moy toul" et "Boudone deug" sont les autres titres de cet album posthume dans lequel Ablaye Mbaye s’inspire de variétés traditionnelle et afro.
 
Moustapha Ndiaye explique que "le chanteur Ablaye Mbaye a choisi +Intérêt général+ comme titre de la cassette, parce qu’il avait à cœur d’inciter les dirigeants politiques à s’engager pour l’intérêt des populations".
 
"C’est un projet qui lui tenait à cœur. Un défi qui le dépassait à tel point qu’on se demandait s’il n’était pas mort de stress. Il s’est battu pour qu’il sorte. Il est allé très loin au niveau du son, des voix et des textes", a raconté son manager.
 
Emu aux larmes, il soutient que toutes les recettes générées par la vente de l’album posthume seront reversées à sa famille, indiquant que le comité mis en place est en train de réfléchir sur des stratégies pour vendre le produit.
 
Les participants à la séance de présentation du disque ont pu écouter des extraits des titres "Intérêt général" et "Adouna", chantés en version acoustique. Sur la première, il demande aux dirigeants de pays ou d’entreprises de mettre en avant l’intérêt général dans toute situation.
 
Puis dans le second extrait, il dit qu’il ne fait aucune différence entre ce qui lui plait et ce qui lui fait du mal, car c’est la vie qui est ainsi faite. Selon lui, ’’ce qui rend heureux aujourd’hui, peut rendre malheureux demain. Il faut s’accommoder, car c’est la vie qui est comme ça".
 
"C’est nous deux qui avons écrit le texte du titre +Adouna+. Mais, en réalité, je n’ai fait qu’une petite partie et tout le reste c’est lui qui l’a écrit. Il a chanté à cœur ouvert. Il a tenu que les mots soient dits exactement de la manière dont il le voulait, car il souhaitait à travers cette chanson relater les difficultés qu’il a vécu dans sa vie", a expliqué Baba Hamdy, coproducteur de l’album. 
 
Il indique que cet opus sur lequel le jeune artiste non-voyant a travaillé pendant 4 ans est "très particulier" pour Ablaye Mbaye qui, selon lui, envisageait de construire une maison et d’emmener sa mère à La Mecque avec les recettes de la vente, mais aussi signer son retour sur la scène musicale.
 
Après être revenu sur l’histoire entre lui et le chanteur qui a donné naissance à cette cassette, le producteur avoue qu’il a accepté, malgré le manque de moyens, de faire la production grâce à son talent. 
 
"Il n’est plus là, mais nous avons pensé faire un direct dans différentes télévisions. Nous allons mettre sa musique et inviter des chanteurs comme Pape et Cheikh, Yoro qui l’ont toujours laissé jouer les premières parties de leurs spectacles pour lui permettre de se faire un nom et d’avoir un carnet d’adresse extraordinaire", a-t-il assuré.
 
Né en 1981 à Dakar dans le quartier de La Medina, Ablaye Mbaye est issu d’une famille de griots. Il a été pensionnaire de l’Institut national des aveugles de Thiès.

MMB/SK/ASB/ASG