Awa Ly émue pour sa première au Festival Saint-Louis jazz, espère revenir plus souvent
APS
SENEGAL-MUSIQUE-PERSPECTIVES

Awa Ly émue pour sa première au Festival Saint-Louis jazz, espère revenir plus souvent

Saint-Louis 1er mai (APS) - La jazz woman Awa Ly, visiblement émue pour sa première sur la scène du Saint-Louis Jazz Festival, a dit espérer revenir plus souvent dans son pays d’origine, le Sénégal, grâce à la musique. 

"J’ai la chance de venir assez souvent, pas comme j’aimerais, mais j’espère que grâce à la musique j’aurais l’occasion de pouvoir revenir beaucoup plus souvent au Sénégal", a-t-elle déclaré à la fin d’un show énergique, lundi soir, sur la Place Faidherbe. 
 
La jazz woman, émue pour sa première sur ce plateau, s’est employée à "donner de l’amour infini", avec une énergie dansante contagieuse, sur des morceaux de son dernier album "Live to Feather" (cinq et une plume) sorti il y a deux ans. 
 
La musique de Awa Ly, aux influences éclectiques, n’est ni du jazz pur, ni non plus du blues ou de la pop, mais un mélange de tout cela teinté par une voix et les textes rendus dans un italllien dompté.
 
Une musique à l’image de l’artiste et de ce qu’elle écoute. "Je ne veux pas me mettre dans un style, je veux pouvoir voyager dans les différents mondes musicaux", lance-t-elle. 
 
D’origine sénégalaise - ses parents viennent de Dakar -, Hawa Ly est née et a grandi à Paris (France) mais vit aujourd’hui à Rome (Italie), où tout a commencé pour la jazz woman.
 
Elle a abandonné une carrière prometteuse - commerce international dans l’audiovisuel - pour se consacrer à la musique, sa passion devenue sa passion depuis une dizaine d’années. 
 
"J’ai commencé tout à fait par hasard dans la musique, j’avais des amis musiciens et je participais aux répétitions. Je faisais commerce international dans l’audiovisuel, mais la musique a pris le dessus et j’ai donné mes démissions pour me lancer corps et âme", raconte-t-elle sur ses débuts. 
 
Une "folie douce" que l’artiste ne regrette pas, se disant même prête à recommencer si nécessaire, ne serait-ce que chanter l’amour de l’humanité "de tout cœur". 
 
Awa Ly prépare son prochain album et espère faire des tournées au Sénégal pour montrer que "la diaspora aussi fait de belles choses". 
 
Les chanteurs musiciens feu Habib Faye, Faada Freedy, Ndongo D, etc. sont "des amis" que Awa Ly admire beaucoup 
 
FKS/BK
 
 


FKS/BK