Cultures urbaines : 71 projets retenus par le FDCU en 2018
APS
SENEGAL-MUSIQUE-CULTURE

Cultures urbaines : 71 projets retenus par le FDCU en 2018

Dakar, 3 juil (APS) – Soixante-et-onze projets ont été retenus par le comité de gestion du Fonds de développement des cultures urbaines (FDCU) d’un montant de 300 millions de francs CFA pour l’exercice 2018, a indiqué, mardi, le coordinateur dudit fonds, Oumar Sall. 
 
Donnant la liste des projets retenus lors d’une conférence de presse à la maison de la culture Douta Seck, M. Sall a précisé qu’’’au total 115 projets provenant de toutes les régions du Sénégal ont été reçus par le comité de lecture qui a en charge l’examen des contenus’’. Au final, ’’71 entre eux seront financés’’, a-t-il indiqué. 
 
Mis à part les 15 % qui seront défalqués des 300 millions de FCFA pour l’organisation du FDCU, ‘’tout le reste de l’enveloppe, soit 255 millions FCFA, ira au financement des projets’’, a-t-il assuré.
 
Il a souligné que l’augmentation du nombre de projets financés pendant l’exercice 2018, s’explique par ‘’l’information qui a beaucoup circulé’’. Ainsi, "toutes les régions [...] ont postulé’’, s’est-il félicité. 
 
‘’L’année dernière, l’information n’a pas beaucoup circulé, ou d’autres n’y croyaient pas parce que [pensant c’était] de la politique. Mais, cette année, toutes les régions ont postulé et toutes ont eu des financements’’, a-t-il magnifié.
 
Il a donné l’exemple de Kédougou qui, en 2017, ’’n’a pas eu de financement’’. Cette année, grâce aux formations et à la tournée d’information, ’’il y a eu quatre projets de cette région, dont trois ont été financés’’, a-t-il relevé.
 
Selon Oumar Sall, ‘’les bénéficiaires recevront des enveloppes allant de 2,5 à 8 millions de FCFA’’. 
 
Le directeur de cabinet du ministre de la Culture, Lamine Sarr, a procédé à la signature des conventions avec certains bénéficiaires.

‘’La même cérémonie de signature de convention est [organisée] en ce moment dans les régions avec les bénéficiaires’’, informe-t-il. 
 
Le rappeur non voyant Abdou Khadre Mbengue alias Zip Kha est bénéficiaire avec son projet de formation sur le financement des cultures urbaines au profit des porteurs de projets vivant avec un handicap. 
 
L’artiste qui en est à sa deuxième tentative pour bénéficier du FDCU, a plaidé pour une ‘’discrimination positive à l’endroit des personnes vivant avec un handicap’’. 
 
Les rappeurs Matador de ‘’Africulturban’’ et Amadou Barry alias ‘’Duggy Tee’’ font partie des bénéficiaires de l’exercice 2018 du FDCU. 
 
Lamine Sarr, président du comité de gestion du FDCU, a estimé ‘’favorable les résultats enregistrés en 2017 par le Fonds de développement des cultures urbaines’’. Mais, il suggère, pour l’amélioration de sa gestion, qu’il y ait un conseil consultatif pour ’’émettre des conseils et des idées’’. 
 
En 2017, le Fonds de développement des cultures urbaines avait financé 38 projets directement et 12 projets en appui ponctuel pour 200 millions de francs Cfa. 

Selon le directeur de cabinet du ministre de la Culture, Lamine Sarr, ‘’au même titre que beaucoup d’autres entités, le FDCU a subi une ponction du Trésor public à hauteur de 20 millions de francs CFA ’’.
 
Il a rappelé l’origine du FDCU, né de la volonté du chef de l’Etat Macky Sall de ‘’mettre en œuvre une vision qui est celle de voir les cultures nourrir leurs hommes, promouvoir l’entreprenariat culturel dans le domaine des cultures urbaines et l’emploi des jeunes’’. 

FKS/ASG/OID