16e FILDAK : BLD remporte le prix pour la promotion de l’édition au Sénégal
APS
SENEGAL-LITTERATURE

16e FILDAK : BLD remporte le prix pour la promotion de l’édition au Sénégal

Dakar, 22 nov (APS) – La maison d’édition ‘’Bibliothèque-lecture-développement’’ (BLD) a remporté, mercredi, le prix pour la promotion de l’édition au Sénégal, a constaté l’APS.

Cette récompense lui a été remise par le secrétaire général du gouvernement Seydou Guèye, venu présider l’ouverture de la 16e édition de la Foire du livre et du matériel didactique de Dakar (FILDAK). 
 
 
La cérémonie d’ouverture s’est déroulée au Grand théâtre de Dakar, en présence du parrain, le professeur Mamoussé Diagne, qui a prononcé le discours inaugural. 

Selon la Direction du livre et de la lecture, BLD a été choisie parmi les maisons d’édition nationale pour ‘’promouvoir le livre local et surtout le livre de jeunesse’’. 

Le prix est composé d’une enveloppe d’un montant d’un million cinq cent mille francs CFA, et d’un trophée remis à la directrice de la maison d’édition, Antoinette Fall Corréa. 

‘’Je suis surprise et très contente que le livre soit vraiment reconnu’’, dit-elle. ‘’C’était un parcours long, fastidieux, mais étonnamment, l’édition, j’ai aimé le faire. Ce n’était pas facile, mais j’ai été épaulée, cela a été un plaisir de le faire’’, a-t-elle ajouté.

Pour elle, ce prix ne va pas changer beaucoup de chose. ‘’Il va me donner la force de continuer. J’ai presque 70 ans. Il va me permettre d’asseoir de façon plus sécuritaire la maison d’édition BLD’’, a-t-elle reconnu. 

Cette année, souligne la directrice de BLD, ‘’ beaucoup de choses ont été faites pour le livre’’. "On aimerait continuer à travailler au sein de l’Association sénégalaise des éditeurs, pour que cela puisse, comme l’a dit M. le ministre, des germes, faire pousser tout cela, donner encore plus de poids à l’édition locale’’, a-t-elle souligné. 

‘’Les manuels scolaires sont à nous maintenant, nous voulions que les bibliothèques soient alimentées par l’édition locale. Si on fait cela, il n’y aura plus besoin de fonds d’aide à l’édition, parce que nos livres vont être achetés, les bibliothèques seront fournis par nos livres partout dans les quartiers, nos écoles, nos villages pour faire lire les enfants’’, fait valoir Mme Corréa. 

La maison d’édition Bibliothèque-lecture-développement s’illustre dans l’édition de livres de jeunesse. Elle a été fondée en 1994 par des professionnels du livre, des sociologues et des pédagogues. 

En 2007, BLD avait remporté, lors de la 11e FILDAK, le prix Alioune Diop, décerné par l’Organisation internationale de la Francophonie. 

Pour le ministre, secrétaire général du gouvernement, Seydou Guèye, venu représenter son collègue de la Culture, ‘’la politique de l’Etat est résolument orientée vers le soutien permanent et progressif au livre et à la lecture de manière à promouvoir la créativité, à consolider la chaîne du livre et à rapprocher le bon livre du lecteur’’. 

Il cite comme action de l’Etat, ‘’le fonds d’aide à l’édition dont l’enveloppe est passée de 250 millions de FCFA à 500 millions de nos francs’’. Selon lui,"cet effort sera poursuivi’’. 

Il n’a pas manqué d’informer sur ‘’la bibliothèque nationale qui prend forme’’. "Les capitales régionales seront également dotées de bibliothèques modernes et fonctionnelles, propres à encourager la lecture’’, dit-il. 

Le parrain, le philosophe Mamoussé Diagne a invité ‘’l’Afrique à ne pas rater le tournant du numérique, des inforoutes à double tranchant qui peuvent donner le meilleur comme le pire". Il estime qu’"il faut s’attacher à être créatif, élaborer des contenus’’. 

La FILDAK se poursuit jusqu’à lundi prochain avec l’ouverture, jeudi, du colloque à partir de 9 heures au CICES et des présentations d’ouvrages. 

FKS/ASG