Arame Fall Diop et Antoinette Fall Corréa honorées à la 16e FILDAK
APS
SENEGAL-CULTURE

Arame Fall Diop et Antoinette Fall Corréa honorées à la 16e FILDAK

Dakar, 27 nov (APS) – La linguiste Arame Fall Diop et la bibliothécaire et éditrice Antoinette Fall Corréa, ‘’deux pionnières de la culture sénégalaise’’, ont été honorées, dimanche, à la 16e édition de la Foire internationale du livre et du matériel didactique de Dakar (FILDAK). 

"Vous avez travaillé pour votre pays, vous avez hissé le rayonnement culturel du Sénégal au rang le plus élevé. Votre nation vous rend hommage aujourd’hui et vous est reconnaissante’’, a dit à leur endroit le secrétaire général du ministère de la Culture, Birane Niang. 

Les divers témoignages faits sur les deux femmes de lettres, révèlent ‘’deux parcours exceptionnels’’. Arame Fall Diop, linguiste de renommée internationale ‘’a partagé et a fait aimer les langues nationales’’ à beaucoup de citoyens sénégalais.
 
Elle a dédié, souligne l’ancien directeur de l’Ecole des bibliothécaires, archivistes et documentalistes (EBAD) du Sénégal, Mbaye Thiam, ‘’une vie entière à l’Institut fondamental d’Afrique noire (IFAN/UCAD)’’. 

‘’Elle n’a pas le temps pour le +gisleen ma+ (le voyez moi), trop occupée à faire fructifier son savoir, à susciter des vocations parmi la jeunesse’’, témoigne la littéraire Codou Fall, en présentant Arame Fall Diop, absente lors de cette cérémonie. 

Arame Fall Diop, aînée de la romancière Aminata Sow Fall, a investi le champ de la production dans les langues nationales et africaines et a à son actif une riche bibliographie.

Elle est l’auteur de la traduction en langue wolof de la Constitution du Sénégal, du Code des marchés publics, d’un précis de grammaire en langue wolof, d’un lexique d’informations en wolof, français et anglais, de la traduction des textes de Cheikh Anta Diop, etc.

D’Antoinette Fall Corréa, Birane Niang dit : ‘’Professeur émérite, experte en sciences de l’information et de la documentation, vous êtes réputée pour tous ces services rendus à la formation dans votre pays et sur le continent africain ‘’. 

En effet, Mme Corréa a consacré 37 ans d’enseignement à l’EBAD, de 1975 à 2012. Elle a mis en place en 1997 la maison d’édition Bibliothèque-lecture- développement (BLD), lauréate mercredi dernier du prix de la promotion de l’édition au Sénégal. 

Pour Birane Niang, ces deux grandes dames ont beaucoup de choses en commun, à savoir ‘’ la grande humilité, un engagement viscéral au service d’une seule et même cause : le livre et tout cela adossé à une générosité exemplaire’’. 

Selon Mbaye Thiam, le comité scientifique de la 16e FILDAK ‘’a choisi et bien choisi d’honorer des personnes militantes, et en récompensant ces deux dames, relève-t-il, ‘’ il honore aussi l’institution, à savoir l’Université de Dakar’’. 

Il est aussi félicité par M. Niang ‘’pour avoir porté à l’honneur de valeureux concitoyens’’.

De nombreux hommes des lettres et de la culture ont témoigné sur les deux récipiendaires, notamment le parrain de cette FILDAK, le professeur Mamousé Diagne, Cheik Aliou Ndaw, Babacar Mbaye Ndack, etc.

FKS/ASG