Le laboratoire Ouaga Lab Film en session du 19 au 24 septembre
APS
AFRIQUE-CINEMA

Le laboratoire Ouaga Lab Film en session du 19 au 24 septembre


Dakar, 28 juil (APS) – Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, abrite du 19 au 24 septembre prochain la réalisation de dix projets sélectionnés dans le cadre du laboratoire Ouaga Lab Film, annonce un communiqué transmis à l’Agence de Presse sénégalaise.


Les projets de film ont été sélectionnés dans la cadre du premier appel lancé par le laboratoire de développement et de coproduction OUAGA FILM LAB visant à ‘’renforcer la compétitivité des réalisateurs et producteurs des pays de l´Afrique de l´Ouest’’ au plan international,renseigne la même source.


Le communiqué indique que suite à son appel à projets lancé en mars dernier, le comité de sélection a reçu 80 dossiers de candidature.


‘’En plus de permettre aux réalisateurs et aux producteurs sélectionnés de rencontrer de possibles coproducteurs, le Lab propose aux 10 réalisateurs et aux 10 producteurs sélectionnés des ateliers liés aux problématiques de l’industrie cinématographique africaine’’, précise le texte.


Il ajoute que les porteurs de projets profiteront aussi de rencontres individuelles avec des experts et de débats collectifs, soulignant que ‘’cette étroite collaboration facilitera l’accès des porteurs de projets aux fonds de financements locaux et aux coproductions internationales’’.


Voici les projets sélectionnés :


— ‘’Beau séjour’’, un projet de film de fiction de Abdoul Aziz Nikiema (Burkina Faso), produit par Michel Zongo de Diam production (Burkina Faso)


— ‘’Eldorado Road’’, un projet de film de fiction de Kenneth Gyang (Nigéria), produit par Olabode Moses de Cinema Kpatakpata (Nigeria) et Mboki Mbarr Productions (Sénégal)


— ‘’Etincelles’’, un projet de film documentaire de Bawa Kadade Riba (Niger), produit par Mamounata Nikièma de Pilumpiku Production (Burkina Faso)


— ‘’Garibou’’, un projet de film d’animation de Seydou Cissé (Mali), produit par Dieudonné Alaka de Kopa House (Cameroun) et Les Films du Bilboquet (France)


— ‘’La baie des cafards’’, un projet de film de fiction de Ndèye Marame Gueye (Sénégal), produit par Oumar Sidibe de Nafadou (Burkina Faso)


— ‘’Larmes de vie’’, un projet de film de fiction de Youssouf Cissé (Mali), produit par Fatou Souleymane Cissé des Films Cissé (Mali)


— ‘’Les paroles s´envolent’’, Les écrits restent, un projet de film documentaire de Andrey S. Diarra (Mali), produit par Awa Traore de DS Productions (Mali)


— ‘’Or de vie’’, un projet de film documentaire de Boubacar Sangaré (Burkina Faso), produit par Ferdinand Ernest Kaboré de Média (Burkina Faso)


— ‘’Sábado à noite’’, un projet de film de fiction de Mário V. Almeida (Cap Vert), produit par Yuri Ceuninck de Connecting Dots Media (Cap Vert)


— ‘’Salt’’, un projet de film documentaire de Joseph Yao (Ghana), produit par Lawrence Agbetsise de Letivi Media (Ghana)


Cinq prix seront décernés et certains projets pourront ainsi recevoir des aides à l’écriture et à des formations à la production audiovisuelle, indique le communiqué reçu à l’APS.


OUAGA FILM LAB, rappelle le texte, est une initiative du Collectif GENERATION FILMS. Le laboratoire bénéficie du soutien du ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme du Burkina Faso, du Bureau de Coopération suisse au Burkina Faso, de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), de l’UNICEF Burkina Faso, de l’Institut Goethe de Ouagadougou, du Service d’action cultuelle de l’ambassade de France et de l’Institut français de Ouagadougou, et de l’attachée régionale de l’ambassade de France à Abidjan, de Canal Plus, de la SODEC (Québec).


Il est organisé en collaboration avec l’European Audiovisual Entrepreneur (EAVE), l’Institut IMAGINE Burkina Faso, l’Institut supérieur du son et de l’image (ISIS Burkina Faso, le Festival de films documentaire d’Agadir – FIDADOC Maroc, le FESPACO et le Village Opéra.


ADC/ASB