Le film ‘’Une place pour moi’’ remporte le prix du jury lycéen à la 3ème édition du FFA
APS
SENEGAL-CINEMA

Le film ‘’Une place pour moi’’ remporte le prix du jury lycéen à la 3ème édition du FFA

Dakar, 24 fev (APS) – La 3ème édition du festival ’’Film femmes Afrique (FFA)’’ a été clôturée, vendredi, avec l’attribution du prix du court métrage de fiction au film ‘’A place for myself’’ (Une place pour moi) de la Rwandaise Marie-Clémentine Dusabejambo, a appris l’APS.
Ce film de 21 minutes qui évoque le combat mené par une mère et sa fille albinos pour se faire accepter par le milieu scolaire, a retenu l’attention du jury composé de cinq jeunes lycéens de différents établissements de Dakar. 

<
Le jury a salué ‘’le côté très touchant’’ du film qui ’’répond’’ au thème du festival ‘’femmes et éducation. Car l’actrice Elikia, une fillette albinos de cinq ans, fréquente une école primaire élémentaire.

Mais sa ‘’différence’’ de peau est plus un problème qu’un simple trait physique inhabituel. Si dans le quartier, elle est traitée comme ‘’un stéréotype’’, sa mère, une coiffeuse, l’encourage. 


Une bataille commence alors pour faire entendre leur voix auprès des parents d’élèves et se faire une place. 


Une récompense offerte par Canal+ a été attribuée à la réalisatrice rwandaise très contente de recevoir ce prix. 


’’Ce prix est un encouragement, car toute la semaine, on a eu des séances avec les lycéens qui ont eu des questions intelligentes sur le film. Cela montre que le film a été compris’’, a dit la jeune réalisatrice lors de la cérémonie de clôture du festival Film femmes Afrique à la salle ‘’Canal Olympia téranga’’


Mais pour Marie-Clémentine Dusabejambo, le film va au-delà du rejet des albinos. 


’’Le problème de marginalisation existe partout et les effets que cela fait, sont ressentis de la même manière par tous ceux qui en sont victimes. La violence psychologique et plus marquante que la violence physique. C’est un thème dans lequel beaucoup se retrouvent, les femmes, les handicapés, etc.’’, souligne-t-elle. 


’’A place for myself’’, sorti en 2016, a remporté, entre autres prix, le Tanit de bronze aux journées cinématographiques de Carthage (JCC) de la même année et le prix Thomas Sankara au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) en mars 2017. 


 


Il était en compétition avec huit autres courts métrages fictions de jeunes réalisateurs africains. 


 


La 3 ème édition du festival Film Femme Afrique boucle ses projections à Dakar et se lance dès lundi dans les villes de l’intérieur. 


FKS/OID

Inscription à la newsletter

Restez informé en temps réel