Le film
APS
SENEGAL-CINEMA

Le film "Baamum Nafi" éliminé de la présélection en vue de la cérémonie des Oscars du cinéma

Dakar, 12 fév (APS) – Le film "Baamum Nafi" (Le père de Nafi) du réalisateur Mamadou Dia a été éliminé de la présélection des longs métrages en vue de la 93e édition de la cérémonie des Oscars du cinéma prévue le 25 avril prochain aux Etats-Unis, a déclaré vendredi à l’APS le cinéaste sénégalais.
 
"Le film n’a pas été présélectionné", a dit Dia après que l’académie des Oscars du cinéma américain a publié jeudi une liste de 15 films choisis pour la catégorie "long métrage international". 
 
Seuls deux films africains, "La nuit des rois" du réalisateur franco-ivoirien Philiphe Lacôte, et "L’homme qui a vendu sa peau" du Tunisien Kaouther Ben Hania, font partie des 15 productions cinématographiques choisies.
 
Mamadou Dia assure qu’il na pas été "très déçu" par la non-présélection de son film. Il se réjouit de l’engouement que son long métrage a suscité et du travail qui a abouti à la nomination de "Baamum Nafi" pour la cérémonie des Oscars. 
 
"Non, je ne suis pas déçu, je remercie tout le monde. C’était beau de voir cet engouement de tous autour du film, il était surtout beau de voir des célébrités, dont Alain Gomis, me conseiller. On a travaillé ensemble, l’Etat, la presse et les populations", a réagi le réalisateur.
 
Soutenu par le ministère de la Culture et de la Communication, le film "Baamum Nafi" avait bénéficié d’une subvention de 25 millions de francs CFA de la Direction de la cinématographie, pour sa campagne de promotion.
 
Le long métrage met en scène deux frères rivaux vivant dans un village du nord du Sénégal, où se profile la menace du terrorisme religieux, sur fond de montée de l’islam radical.

Mamadou Dia aborde plusieurs autres sujets, dont les rôles des femmes et des jeunes, la place de la religion et de l’argent. 
 
Le film a été produit en 2019 par la maison Joye Didi, basée à New York. 
 
"Baamum Nafi" a obtenu plusieurs récompenses internationales, dont le prix du "Meilleur long métrage" et le "Léopard d’or" de la sélection "Cinéastes du présent" du Festival de Locarno, en Suisse. Il est également lauréat du prix "Découverte" du Festival de Namur (Belgique) en 2019. 
 
Le long métrage a été distingué lors de l’édition 2020 du Festival en ligne "Vues d’Afrique" de Montréal, au Canada, dont il a obtenu le prix du "Meilleur long métrage" et le prix de la "Meilleure interprétation masculine", revenu à Alassane Sy, pour son interprétation du personnage principal du film. 
 
Une liste de cinq films présélectionnés pour le prix du "Meilleur film international" sera dévoilée le 15 mars, en perspective de la cérémonie des Oscars du cinéma américain.

FKS/ESF/BK