La Semaine du cinéma québécois démarre ce jeudi à Dakar
APS
SENEGAL-QUEBEC-CINEMA

La Semaine du cinéma québécois démarre ce jeudi à Dakar

Dakar, 22 mars, (APS) – Le bureau du Québec à Dakar organise du 22 au 30 mars une semaine du cinéma québécois avec dix films à l’affiche, a annoncé, jeudi, son directeur Younes Mihoubi. 

 
 
’’(…). Cette semaine du cinéma québécois rentre dans ce volet de renforcement et de liens culturels entre le Sénégal et le Québec et la célébration de la quinzaine de la Francophonie qui a démarré depuis le 15 mars dernier’’, a dit le directeur du bureau du Québec à Dakar lors d’une conférence de presse à la Maison de la presse. 
 
Le film d’ouverture qui sera projeté ce soir à partir de 19 heures au cinéma Canal Olympia Téranga est le long métrage fiction ‘’Gabrielle’’, un mélodrame canadien de la réalisatrice Louis Archambault présente à Dakar. 
 
’’C’est un film qui a beaucoup voyagé, il a eu la chance de traverser les cultures et les frontières et de rejoindre les gens un peu partout. C’est aussi cela, quand on fait un film, quand on raconte une histoire, on se rend compte qu’on est tous différents et pareils et on a tous besoin d’aimer et d’être aimé’’, a fait saloir la cinéaste qui va donner une leçon de cinéma vendredi à l’UCAD 2. 
 
 En partenariat avec le +Festival Vues d’Afrique+ et le +festival Images et vie+, une sélection de films ‘’diversifiée’’, courts et longs métrages, documentaires comme fictions ou animations, sera présentée au public, selon les organisateurs. 
 
’’Il y a des classiques québécois comme +La guerre des tuques+, une comédie dramatique québécoise réalisée par André Mélançon en 1984, des films grand public comme +Mon dernier été+ de Paul-Claude Demers (2016) ou encore +Les loups+ réalisé par Sophie Deraspe en 2015’’, a indiqué Mathieu Tremblay, conseiller éducation et culture du Bureau du Québec à Dakar. 
 
Le film ’’Le dernier continent’’ du réalisateur Jean Lemire qui sera présent lors de la projection, le vendredi 30 mars à l’UCAD 2, ’’s’adresse à un public averti sur les questions de changement climatique d’environnement’’, a t-il expliqué. 
 
Les projections programmées dans plusieurs lieux à Dakar (cinéma Canal Olympia Téranga, Collège Anne-Marie Javouhey, Institut français, ambassade du Canada, Maison des cultures urbaines de Ouakam, université Cheikh Anta Diop de Dakar) seront suivies de discussions avec le public. 
 
Le bureau du Québec à Dakar a organisé d’autres activités dans le cadre de la quinzaine de la francophonie, notamment la table ronde sur ’’La prévention de la radicalisation’’. 
 
 

FKS/OID