APS
SENEGAL-CINEMA-CULTURE

"CanalOlympia Téranga", un facteur de "renouveau du cinéma sénégalais" (Macky Sall)

Dakar, 11 mai (APS) – La salle de cinéma ‘’CanalOlympia Téranga’’, construite à Dakar par le Groupe Bolloré, constitue "une œuvre magnifique qui participe au renouveau du cinéma sénégalais’’, a affirmé jeudi le chef de l’Etat, Macky Sall,
 lors de la cérémonie officielle d’inauguration de cette infrastructure.
 
"Je voudrais vous dire, vous les représentants du monde de la culture et du cinéma, combien je suis heureux de me retrouver à cet instant avec vous, dans cette salle de +CanalOlympia Téranga+, pour saluer une œuvre magnifique qui participe au renouveau du cinéma sénégalais’’, a dit le président de la République.
 
La cérémonie s’est tenue en présence du président du Haut Conseil des collectivités territoriales (HCTT), Ousmane Tanor Dieng, des ministres sénégalais de la Culture et de la Communication (Mbagnick Ndiaye) et du Travail (Mansour Sy). 
 
Des représentants du Groupe ‘’Vivendi’’ (constructeur de la salle de cinéma) et l’homme d’affaires sénégalais Mamadou Racine Sy étaient aussi présents, aux côtés d’artistes sénégalais de tous bords.
 
Pour le chef de l’Etat, l’inauguration de ‘’CanalOlympia Téranga’’ témoigne ‘’de ce retour tant souhaité et par les acteurs et le public’’.
 
‘’Il y avait la nostalgie de salles de cinéma’’, a souligné le chef de l’Etat, qui a félicité le PDG du Groupe Bolloré, Vincent Bolloré, pour avoir tenu son engagement en réalisant la salle en un an, mais aussi ‘’’pour avoir investi dans ce secteur si difficile qu’est le cinéma et les arts’’.
 
Pour l’homme d’affaires Mamadou Racine Sy,"si ce projet a vu le jour, c’est aussi grâce à la volonté du président de la République qui lui a donné une âme". M. Sy a demandé en contrepartie au Groupe Bolloré, d’investir dans la production.
 
L’Etat du Sénégal, aussi, s’est engagé plus que jamais dans cette nouvelle chaîne de renouveau du cinéma tant en matière de contribution au financement de la production, qu’en terme d’appui à la construction d’infrastructures qui, selon Macky Sall, ‘’constitue un levier important pour la diffusion et l’émulation des talents’’. 
 
Selon le président Sall, ‘’Dakar et le Sénégal ont été sevrés de ces salles claires-obscures où l’on projette des films qui nous plongent dans le rêve’’. Le cinéma, dit-il, ‘’c’est notre vie, c’est nous à travers nos peuples, ce sont nos inquiétudes à travers nos joies et nos espoirs, nos mémoires et nos aspirations pour un monde meilleur’’.
 
 Il souligne que la culture et l’art, le cinéma en particulier, ‘’ne sont pas juste des suppléments d’âme’’, ils sont aussi ‘’des ressorts essentiels de nos existences et de nos volontés tendues pour construire un monde plus heureux, plus apaisé et plus en phase avec les valeurs humaines’’. 
 
Le président de la République a souligné que c’est ce qui explique ‘’toute son ambition pour la culture et les arts’’, notamment à travers la revalorisation du Fonds d’appui à l’industrie cinématographique et audiovisuelle (FOPICA) qui sera porté à deux milliards de francs CFA en 2018. 
 
La salle ‘’CanalOlympia Téranga’’, construite par le Groupe "Vivendi", non loin du Grand Théâtre national de Dakar et en face de l’Africaine de l’automobile, est composée d’une salle de cinéma avec un écran format scop de 14 mètres et des équipements numériques.

FKS/ASG