APS
SENEGAL-CINEMA

"Kemtiyu Séex Anta" sous-titré en wolof et doublé en swahili

Dakar, 2 janv ( APS) - Le film "Kemtiyu-Séex Anta" de Ousmane William Mbaye, en hommage au savant et homme politique sénégalais Cheikh Anta Diop, vient d’être sous-titré en wolof et doublé en swahili, annonce le cinéaste sénégalais. 

"Nous avons tenu à sous-titrer +Kemtiyu-Séex Anta+ en wolof, pour rendre hommage à Cheikh Anta Diop, qui toute sa vie, s’est battu pour l’écriture et l’expression des langues nationales", explique-il dans un communiqué transmis à l’APS.
 
Ousmane William Mbaye, lauréat 2017 du Grand Prix du chef de l’Etat pour les arts, considère que cela peut être "un excellent outil, pour la promotion et la vulgarisation’’ de la langue wolof, notamment en milieu d’éducation des jeunes.
 
Selon Ousmane William Mbaye, ce travail de sous-titrage a été mené par le groupe "Céytu-Littérature en wolof", composé de Ousseynou Bèye, Matar Fall et Boubacar Boris Diop. 
 
"Nous sommes fiers d’avoir relevé le défi de la traduction (…). Le groupe +Céytu+ a travaillé collégialement et a mené de nombreuses discussions, pour trouver le mot juste et concis, sans trahir le dialogue", souligne le cinéaste. 
 
Ce documentaire réalisé en 2016 a été aussi doublé en swahili, suivant en cela une demande de spectateurs lors d’une projection en Afrique du Sud. 
 
"Un voyage en Afrique du Sud, nous avait édifiés sur le manque de connaissances des œuvres de Cheikh Anta Diop. Le public venu voir le film en salle, en version sous-titrée anglais, ne connaissait pas Cheikh Anta Diop, ni son parcours, ni ses travaux’’, a signalé Ousmane William Mbaye.
 
A cette occasion, les spectateurs avaient "réclamé une version en swahili, lors des débats, pour mieux divulguer’’ l’œuvre du savant sénégalais, a-t-il ajouté.
 
Ce travail a été fait avec Jray Juma et Tito Mwaipopo, selon Mbaye. "Après plusieurs échanges de matériaux, grâce encore aux nouvelles technologies, dit-il, nous avons pu nous accorder sur un produit final, qui mixe plusieurs voix, avec un souci d’intonation, pour le respect du sens du propos des protagonistes".
 
Ousmane William Mbaye dit attendre un promoteur ou distributeur, pour se charger de faire circuler le film en Afrique du Sud et dans la partie australe du continent.
 
Selon lui, ce travail en wolof et en swahili a été financé grâce au prix du meilleur documentaire qui lui a été décerné par ACP-UE (Afrique-Caraïbe-Pacifique et Union Européenne), le 4 mars 2017, lors du Festival panafricain du cinéma et de l’audiovisuel de Ouagadougou (FESPACO). 
 
Le film "Kemtiyu, Séex Anta" existait déjà en versions sous-titrées anglais, espagnol et portugais et avait été projeté dans plusieurs festivals et universités, notamment.
 
"Les versions arabe et chinoise, seront effectuées en 2018", annonce le réalisateur. 

FKS/BK/ASG