JCC : une bourse de six millions remportée par Cheikh Ahmadou Bamba Diop pour son projet de film
APS
TUNISIE-SENEGAL-CINEMA-DISTINCTION

JCC : une bourse de six millions remportée par Cheikh Ahmadou Bamba Diop pour son projet de film

De l’envoyée spéciale de l’APS : Fatou Kiné Sène

Tunis, 19 déc (APS) - Le réalisateur sénégalais Cheikh Ahmadou Bamba Diop a obtenu, vendredi, une bourse d’aide au développement de plus de six millions de francs CFA pour son projet de film long métrage documentaire intitulé ‘’Les routiers de l’espoir’’ présenté aux Journées cinématographiques de Carthage (JCC) a constaté l’APS.

Cette récompense a été octroyée au jeune cinéaste dans le cadre du networking ‘’Chabaka’’ de la plateforme Carthage professionnelle (Carthage pro) organisé en marge de la 31ème édition des JCC.

Le jury a dévoilé les résultats lors de la cérémonie d’ouverture du festival. Au total, cinq projets ont été primés à cette occasion sur les sept présentés lors de l’atelier.

Le film documentaire du réalisateur sénégalais raconte l’histoire d’un chauffeur africain qui part de la ville de Marseille avec une voiture achetée sur place pour rentrer en Afrique afin de la revendre. Dans son périple, il va rencontrer des migrants qui ont entrepris le voyage du retour sur le continent africain.

Selon le synopsis du film, le trajet se mène sur fond de découvertes, de motivations, d’espoir et de désespoir ainsi d’évocations de projets futurs une fois le sol d’origine de nouveau foulé.

 
Le projet ‘’Les routiers de l’espoir’’ de Cheikh Ahmadou Bamba Diop a ‘’séduit’’ par sa force de proposition et par son approche cinématographique, selon l’un des membres du jury, Sébastien Onomo.

‘’On a été séduit par cette proposition de documentaire très ambitieuse portée par un réalisateur engagé et motivé par son histoire. Cela nous a convaincu, l’approche cinématographique du réalisateur aussi et on s’est dit de manière unanime que ce prix pourrait l’aider ainsi que son producteur à aller plus loin dans cette proposition’’, a-t-il expliqué

Il a souligné que le jury avait trouvé le projet ‘’hyper touchant, intéressant, très universel, profondément humain et inspirant’’.

Producteur de cinéma, le Français Sébastien Onomo fait remarquer qu’une génération de réalisateurs et réalisatrices émergents veulent raconter l’Afrique autrement.

‘’L’Afrique ce n’est pas que du misérabilisme, c’est aussi des personnages comme ce chauffeur qui essaie de s’en sortir et qui dans sa volonté de changer les choses, va finalement faire un bout de chemin avec des gens qui ont changé, qui sont revenus de leur rêve d’Occident et qui vont amener leurs expériences à la terre mère’’, fait-il valoir.

‘’Ce prix est une volonté d’encourager le réalisateur qu’on pense très talentueux’’, a-t-il ajouté.

Le jury a par ailleurs estimé que les projets étaient ‘’d’une grande qualité’’ expliquant les difficultés de choix. 

La distinction a été remise au lauréat par Souad Houssein de l’Organisation internationale de la Francophonie.

Très ‘’fier’’ de cette bourse reçue, Cheikh Ahmadou Bamba Diop explique que l’idée de ce projet a débuté en 2014 avec la rencontre de ce chauffeur.

‘’J’ai fait des recherches en Mauritanie, au Mali et Maroc pour documenter cette idée en 2018 avec une aide reçue pour l’écriture dans un atelier piloté par +Génération africain+ une structure basée en Afrique du sud’’, a-t-il rappelé.

Il s’agit d’éveiller la conscience des populations africaines. Chacun a sa part de responsabilité dans ce phénomène de la migration. Le projet a été présélectionné au fonds jeune création francophone.

Le film ‘’Les routiers de l’espoir’’ sera produit par la société ‘’Les films du crocodile’’ du réalisateur Moussa Touré.

Voici le palmarès du‘’Chabaka’’

2- Prix CNCI a été attribué au projet "Les saisons de Jannet" de Moufida Fedhila de Tunisie

3-Prix TV5 Monde a été attribué au projet " Angle Mort" de Lotfi Achour de Tunisie

4-Prix OIF a été attribué au projet " Les routiers de l’espoir" de Ahmadou Bamba Diop du Sénégal

5- Le prix supplémentaire offert par Dreamer’s House a été attribué au projet "Les saisons de Jannet" de Moufida Fedhila de Tunisie

Lauréats ‘’Takmil’’

1- le prix OIF revient au film « The sharpness edge of Nature » d’Alexandre Sibomana Rwanda

2- le prix CNCI revient au film “Black Médusa” d’Ismaël Louati de Tunisie

3- le prix IFT revient au film “ we are inside” de Farah Kassem du Liban

FKS/AKS