Un millier d’élèves ont visité l’expo
APS
SENEGAL-ARTS-ENERGIE

Un millier d’élèves ont visité l’expo "Lumières d’Afrique", à Dakar (organisateurs)

Dakar, 17 fév (APS) – Un millier d’élèves venus de plusieurs écoles de Dakar et de Guédiawaye ont visité l’exposition d’art itinérante "Lumières d’Afrique" ouverte depuis le 13 janvier au musée Théodore-Monod de la capitale sénégalaise et consacrée à l’accès à l’énergie dans le continent, a-t-on appris vendredi auprès des organisateurs.

"Quelque 1.000 élèves de plusieurs établissements de Dakar et de Guédiawaye ont visité cette exposition depuis son démarrage", a dit le scénographe Nicolas Kerroux à des journalistes lors d’une réunion d’évaluation de l’évènement artistique organisé par "African Artist For Development", une structure présentée comme un partenaire financier des artistes, la Banque africaine de développement, Schneider Energy et la société des télécoms Orange.

M. Kerroux, responsable de cette exposition qui prend fin ce weekend, l’a qualifié de "plus que positive et satisfaisante". 
 
Une moyenne de "60 à 70" élèves visitent cette exposition par jour, a-t-il précisé, ajoutant que certains élèves revenaient voir les œuvres d’art, pas dans le cadre de leurs activités scolaires, mais en compagnie de leurs proches.
 
Cette "nouvelle approche" consistant à faire visiter une exposition d’art aux élèves comporte l’avantage de "leur faire comprendre l’importance de l’art en général et des enjeux de l’énergie et de l’écologie", selon M. Kerroux.
 
"Les enfants sont les parents pauvres de l’art", a-t-il affirmé pour justifier la décision de leur faire visiter l’exposition "Lumières d’Afrique".
 
Pour aiguiser la curiosité des élèves, un livret pédagogique leur est remis avant la visite des œuvres d’art, ce qui permet aux organisateurs de l’exposition d’échanger et de discuter avec les écoliers sur le sens des tableaux, a expliqué M. Kerroux.
 
Une fois arrivés dans la salle d’exposition, "les enfants réagissent comme nous le faisons tous devant une exposition, c’est-à-dire d’une manière assez spontanée. Quand ils retournent à l’école, ils font le debriefing, discutent et échangent sur les choses vues", a-t-il ajouté.
 
En faisant visiter les œuvres d’art aux élèves, l’"African Artist For Development" poursuit ses "activités pédagogiques" menées au profit des enfants dans des camps de réfugiés, notamment en République démocratique du Congo et au Cameroun, selon Nicolas Kerroux.
 
L’exposition se déroule dans une grande salle du musée Théodore-Monod, dans le quartier administratif et des affaires du Plateau, à Dakar, où sont réunies des œuvres d’art réalisées par 54 artistes représentant les Etats du continent.

Le Sénégal est représenté par l’artiste-peintre Soly Cissé.
 
L’exposition itinérante est partie de Paris. Elle est passée par Abidjan avant de venir à Dakar.
 
Genève sera la prochaine étape des organisateurs, qui envisagent aussi d’aller au Maroc.
 
Ils veulent exposer les œuvres d’art dans les capitales des 54 pays africains si, selon Nicolas Kerroux, la situation sécuritaire de certains Etats dont le Soudan du Sud le permet.

YB/ESF