Plaidoyer pour des formations et des financements en faveur des tailleurs et stylistes
APS
SENEGAL-CULTURE

Plaidoyer pour des formations et des financements en faveur des tailleurs et stylistes

Dakar, 5 avril (APS) – Le président de l’association des tailleurs et stylistes pour un Sénégal émergent (ATSSE), Baye Cheikh Ndiaye, a plaidé, samedi, pour un accompagnement des acteurs de ce secteur dans les domaines de la formation professionnelle et du financement.
 
"Nous invitons l’Etat à nous accompagner en financements, mais surtout en formation professionnelle. Nous voulons bénéficier des appuis de la DER [Délégation à l’entreprenariat rapide] et des autres structures faites pour les jeunes et les femmes", a-t-il dit.
 
Baye Cheikh Ndiaye, qui s’exprimait lors de la journée de lancement des activités de l’ATSSE, estime que la formation professionnelle aidera les différents acteurs à se "formaliser et se moderniser afin de pouvoir accéder aux différents marchés".
 
Il a aussi invité les autorités à venir en aide aux tailleurs et stylistes qui, selon lui, n’ont pas été épargnés par la crise sanitaires liée au Covid-19.
 
"Nous allons prendre les dispositions nécessaires pour voir comment faire bénéficier des formations aux jeunes et aux femmes qui sont dans le secteur", a-t-il conclu.

AT/ASG