Vernissage d’une exposition sur les ’’grandes figures noires’’ de l’histoire, samedi aux Parcelles assainies
APS
MONDE—CULTURE-MEMOIRE

Vernissage d’une exposition sur les ’’grandes figures noires’’ de l’histoire, samedi aux Parcelles assainies

Dakar, 17 fév (APS) - La mairie des Parcelles assainies (PA), à Dakar, abrite samedi la cérémonie de vernissage d’une exposition dédiée aux ‘’grandes figures noires de l’antiquité à nos jours’’, annonce un communiqué.

Prévue de 17 à 19 heures, cette exposition se tient dans le cadre d’un partenariat entre la galerie Yassine, le ministère de la Culture et de la Communication, la mairie des Parcelles assainies, celle de Keur Massar, le Monument de la Renaissance africaine, entre autres.

Elle vise à "rendre hommage aux grandes figures noires de l’histoire, des Etats-Unis au Sénégal, du Mali à l’Afrique du Sud, de la Russie à la France, du Brésil à la Jamaïque", indiquent les organisateurs.
 
 Parmi ces personnalités emblématiques qui "ont marqué leur époque’’, figurent des hommes de lettres, des activistes, hommes politiques, des sportifs, scientifiques, historiens, mais aussi des hommes de guerre.
 
Il y a par exemple Amina de Zaria (1533-1610), autrement appelée "la reine guerrière", fille de la reine Bakwa Turunku de la cité-Etat haoussa de Zazzau au XVIe siècle, mais également Amadou Mbarick Fall "Battling Siki", boxeur sénégalais né à Saint Louis en 1897 et premier Africain à devenir champion du monde de boxe.
 
Sont également retenus, Philip Emeagwali, un ingénieur et inventeur multidisciplinaire nigérian surnommé "le père de l’Internet".

De même que Ayuba Suleiman Diallo, plus connu sous le nom de Job Ben Solomon et originaire de la région du Boundou, au nord-est du Sénégal, cet imam peul mort probablement en 1773, est présenté à la fois comme un acteur et une victime emblématique de la traite transatlantique.

BK