Une exposition invite à une réflexion sur l’avenir de l’être humain
APS
SENEGAL-CULTURE

Une exposition invite à une réflexion sur l’avenir de l’être humain

Dakar, 24 vr (APS) - La bibliothèque universitaire de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) va abriter, à partir du 3 mai prochain, une exposition de l’artiste-peintre Abdoulaye Diallo, qui se veut une invite à la réflexion sur l’avenir de l’être humain, alors que la science prend de plus de place dans la vie de l’homme.

Abdoulaye Diallo prône "une co-régulation de la science", "une nouvelle humanité" face au "transhumanisme" et aux violences sur les femmes et les enfants. Il dit "redouter plus la stupidité des hommes que cette science dite intelligence artificielle". 
 
Dans cette perspective, Abdoulaye Diallo a l’ambition de faire en sorte que "l’être humain réfléchisse à son devenir", à travers le thème "Quelle humanité pour demain ?", selon le commissaire de l’exposition, le professeur Maguèye Kassé.
 
L’artiste, surnommé "Le berger de l’île de Ngor", part ainsi d’une "analyse rigoureuse de son passé, en mettant en lumière les enjeux de son présent, pour pouvoir nous projeter dans un avenir qui est moins incertain", a dit le professeur Kassé.
Selon lui, "tant qu’on n’aura pas pris conscience qu’il faut arrêter cette spirale qui nous conduit tout droit vers le chaos, notamment avec la pollution des mers, de l’air, les agressions de toutes sortes qui ont provoqué ce que l’on appelle le dérèglement climatique, on a beau convoquer des conférences internationales sur ces questions, rien n’à faire".
 
Le thème de l’exposition portant sur "Quelle humanité pour demain ?" est tiré du thème général de la 13e édition de la Biennale de l’art africain contemporain de Dakar (Dak’art).
 
"L’Heure rouge", thématique générale de cette édition, fait référence à un extrait de la pièce de théâtre de Aimé Césaire "Et si les chiens se taisaient".. 
 
Pour Arona Ndiaye, directeur de la bibliothèque universitaire, "cette exposition va participer à l’animation culturelle et scientifique de l’UCAD et permettra à la BU de jouer pleinement sa mission documentaire qui est d’accompagner l’enseignement et la recherche". 
 
L’exposition de Diallo, prévue du 3 mai au 2 juin prochains, sera précédée d’une table ronde le 2 mai avec des professeurs et universitaires. 
 


FKS/BK