Un symposium sur la codification des danses africaines, à partir du 25 avril, à Dakar
APS
SENEGAL-CULTURE

Un symposium sur la codification des danses africaines, à partir du 25 avril, à Dakar

Dakar, 19 avril (APS) - Un symposium international sur la codification des danses africaines s’ouvre à Dakar, mercredi 25 avril, à l’initiative du centre de danses "The Dance Hall".

Cette manifestation se poursuivra jusqu’au 27 avril prochain, à la salle de visioconférence de l’UCAD 2, précise un communiqué transmis à l’APS. 
 
Le ministre de la Culture Abdoul Latif Coulibaly va présider à partir de 10 heures l’ouverture de cette rencontre prévue sur le thème "La codification des danses africaines. Revue de l’art et perspectives de recherche".
 
Selon les organisateurs, il s’agit d’apporter "un début de réponse à la problématique de la sauvegarde et de la transmission des danses africaines. Codifier une danse, c’est en définir les règles, les mouvements et spécificités", font-ils remarquer.
 
Ils font valoir que "les danses africaines, de par leur diversité et histoire, constituent une des valeurs culturelles fondamentales d’Afrique d’une part et une source intarissable de créativité offerte au monde, d’autre part".
 
Selon le communiqué, "du fait de l’ouverture du continent africain au monde et la visibilité perpétuellement croissante via Internet", les danses africaines "connaissent un développement de plus en plus important, d’où l’importance de ces questions" 
 
Ce symposium est organisé en partenariat avec le Laboratoire d’anthropologie et d’ingénierie culturelle (LAIC) de l’école doctorale Études sur l’Homme et la société (ET.HO.S), avec le soutien du ministère de la Culture.
 

FKS/BK