Louga : Un projet artistique fait la promotion de la diversité culturelle
APS
SENEGAL-CULTURE

Louga : Un projet artistique fait la promotion de la diversité culturelle

Louga, 8 juil (APS) - Le projet "Sunu Talents" auquel participent une cinquantaine de jeunes Sénégalais, vise à inciter les artistes des régions à s’appuyer sur leurs identités culturelles pour créer de la diversité dans leurs projets artistiques dans un monde contemporain qui tend à uniformiser les expressions culturelles, a déclaré, jeudi à Louga, la cheffe du projet, Camille Seck. 
 
"Sunu talents" est une initiative du Goethe-Institut bénéficiant du soutien du programme "Réussir au Sénégal" de la coopération allemande GIZ.

Elle met en avant le potentiel des artistes dans la musique, la danse et le théâtre, en ciblant des artistes issus des régions de Thiès, Saint-Louis, Matam, Tambacounda, Ziguinchor, Diourbel, Sédhiou, Fatick, Kédougou, Kaolack, et Louga.
 
"Quand on parle de tradition, on parle d’ancrage, d’identité. Et l’idée, c’est de conscientiser sur l’importance des identités plurielles, car elles font la diversité et la richesse d’un pays surtout quand on parle de culture", a dit Camille Seck.
 
Elle s’exprimait lors d’une conférence de presse sur les résidences artistiques du spectacle "Sunu Talents", organisée en partenariat avec le centre culturel régional de Louga. 
 
Selon Mme Seck, "on est dans un monde globalisé qui tend aussi à uniformiser les expressions culturelles notamment dans le domaine de la musique". 
 
"L’idée était de casser cette globalisation pour mettre en avant les identités et faire comprendre aux jeunes talents que la réussite, aujourd’hui, d’un projet artistique, peut être basée sur l’expression de son terroir et de ses traditions, tout en restant dans le monde contemporain dans lequel on est", a-t-elle expliqué.
 
Le projet concerne 21 compagnies et jeunes talents des régions, mais polarise plus de 250 artistes et techniciens du Sénégal, qui ont bénéficié d’une bourse de création pour produire des vidéos afin de démontrer leur créativité.
 
Ces productions seront visionnées et sélectionnées par un jury composé de six professionnels de la musique, de la danse et du théâtre, dont Baba Maal, Germaine Acogny et Massamba Guèye, pour bénéficier d’une résidence de création artistique.
 
Les artistes concernés vont profiter d’un encadrement par des coachs pour pousser plus loin leur pratique artistique, d’une formation en professionnalisation pour l’acquisition de notions dans les domaines de la technique sonore, de la régie spectacle et du droit d’auteur.
 
"La restitution se tiendra vendredi au centre culturel régional de Louga. Les finalistes seront choisis par le jury ainsi que le public par le vote en ligne", a dit le directeur du centre culturel, Balla Ndiaye.
 
 
 

SK/MD/BK