Un photographe sénégalais offre à la France un portrait du député Jean-Baptiste Belley
APS
SENEGAL–CULTURE-BIENNALE

Un photographe sénégalais offre à la France un portrait du député Jean-Baptiste Belley

Dakar, 6 mai (APS) – Le photographe sénégalais Oumar Victor Diop a offert dimanche à l’ambassade de la France au Sénégal un portrait du député français d’origine sénégalaise et haïtienne Jean-Baptiste Belley (1746-1805), a constaté l’APS.
 
La réception de l’œuvre a eu lieu en présence du ministre sénégalais de la Culture, Abdou Latif Coulibaly, et de la secrétaire générale de la Biennale de l’art africain contemporain (Dak’Art, 2 mai-3 juin), Marième Ba. 
 
‘’Il était important de faire revenir ce fils du Sénégal sur sa terre natale, tout en le faisant rester dans ce qui représente sa patrie d’adoption, la résidence de l’ambassade de France’’, a expliqué le photographe.
 
Selon Diop, le portrait offert à la représentation diplomatique française est ‘’un trait d’union entre le Sénégal et la France’’, mais aussi sa ‘’modeste contribution’’ d’artiste à la coopération entretenue par les deux pays.
 
‘’C’est l’expression de ma gratitude envers l’action culturelle française et de sa coopération, qui joue un rôle important dans le développement de l’art’’, a ajouté le photographe.
 
Abdou Latif Coulibaly dit être ‘’surpris’’ et ‘’content’’ du geste d’Oumar Victor Diop. ‘’C’est un beau travail qui a été fait, une vérité historique ignorée par les Sénégalais pour la plupart. C’est génial !’’ a commenté M. Coulibaly. 
 
‘’C’est cela la valeur de l’art. Il renseigne, éduque et permet d’égayer, de faire jouir les gens avec son esthétique, sa beauté. C’est de l’art utilitaire’’, a-t-il ajouté.
 
L’ambassadeur de la France au Sénégal, Christophe Bigot, a salué ‘’une contribution majeure à la décoration de la résidence’’, en parlant du portrait offert par le photographe. ‘’C’est un révolutionnaire qui nous revient après plus de 200 ans’’, a-t-il ajouté, faisant allusion au député français d’origine sénégalaise et haïtienne.
 
Sur l’image, Oumar Victor Diop se met en situation, en reprenant un cliché de son modèle, Jean-Baptiste Belley, portant une tenue des parlementaires de l’époque, aux couleurs nationales françaises, une tenue créolisée aussi, avec les pagnes noués autour de la taille.
 
‘’Belley est un esclave né sur l’île de Gorée en 1746. A la Révolution française, il est devenu le premier parlementaire noir de la République française. On lui attribue tous les efforts qui ont permis d’obtenir l’abolition de l’esclavage en 1794’’, a expliqué Oumar Victor Diop.
 
L’ambassade de la France au Sénégal participe au programme ‘’OFF’’ de la 13ème édition du Dak’Art.


FKS/ESF