Le festival ’’Kaay-Thiès’’ pour renforcer l’attractivité de la capitale du rail
APS
SENEGAL-CULTURE-PERSPECTIVES

Le festival ’’Kaay-Thiès’’ pour renforcer l’attractivité de la capitale du rail

Thiès, 29 déc (APS) - La ville de Thiès (ouest) compte renforcer son attractivité à travers le programme ’’Kaay Thiès’’, dans l’espoir de s’imposer comme "une plateforme incontournable" dans les relations et affaires internationales, a déclaré vendredi son maire Talla Sylla.
 
A travers le programme "Kaay-Thiès" et le festival du même nom, la capitale du rail ’’vise le renforcement" de son attractivité, compte tenu de sa situation de ville carrefour, a dit l’édile.
 
"Thiès cherche et trouvera sa place sur l’échiquier international et compte devenir une plateforme incontournable dans les relations et affaires internationales", a ajouté M. Sylla, dans une allocution prononcée lors de la cérémonie officielle d’ouverture du festival "Kaay Thiès".
 
Cette manifestation, dont les activités ont été lancées par le gouverneur de la région, Amadou Sy, à "la promenade des Thiéssois", est prévue pour durer trois jours.
 
Selon Talla Sylla, "le festival +Kaay Thiès+ est un levier’’ qui devrait permettre de positionner "comme la capitale culturelle du Sénégal. Faire de notre cité le point de mire de la vie culturelle de notre pays, un espace dédié à la diversité d’expressions culturelles est une forte ambition que nous nourrissons’’, a-t-il souligné.
 
Cet évènement se présente ainsi comme "une occasion de revisiter le riche patrimoine culturel de la ville de Thiès qui est jusque-là sous-exploité", selon lui.
 
"Dans le sillage de Léopold Sédar Senghor, premier maire de Thiès et des hommes de culture comme Abdoulaye Ndiaye Cosaan, Baye Gana Kébé, la jeune génération est porteuse de lumière. Elle est suffisamment structurée et talentueuse pour porter très haut le flambeau", affirme M. Sylla.
 
Aussi ce festival est-il appelé à "dévoiler, découvrir les talents qui n’ont pas souvent la possibilité de montrer leur créativité artistiques faute d’espaces ou de manifestations dignes de ce nom’’, a-t-il fait valoir.
 
"Notre ville si originale, si singulière invite à la diversité mais surtout à la convergence des cultures’’, Thiès regorgeant selon lui "d’artistes confirmés et de talents en gestation qui méritent d’être reconnus et que la ville s’évertue à soutenir et à valoriser dans le cadre d’actions culturelles continues".
 
Le maire de Thiès estime que malgré leurs "maigres moyens, les artistes de la capitale du rail ont pu exporter leur art sur scènes dans différents pays à travers monde".
 
"Aujourd’hui, en dépit de nombreuses difficultés, les créateurs thiéssois constituent nos plus illustres ambassadeurs. Ils diffusent l’identité thiéssoise à travers le monde entier. L’occasion est bonne d’explorer le dynamisme de développement qu’offre le secteur culturel", a-t-il ajouté.
 
Ce festival lancé par la municipalité de la capitale du rail est présenté comme "un moment de convergence des acteurs culturels de la localité et d’intégration des communautés qui vivent en parfaite harmonie".
 
"Thiès la ferroviaire est le nœud d’une intégration. Thiès que nous aimons devient à coup sûr la destination qui lance dans la symbiose ce vibrant appel +Kaay-Thiès+, d’où le sens de ce festival que nous comptons pérenniser et rendre plus attrayant", a promis Talla Sylla.
 
Outre ce festival, la ville de Thiès "envisage d’organiser le forum des partenaires pour le financement du programme pour l’investissement prioritaire issu du plan de développement de la ville", a-t-il annoncé.
 
La municipalité de la capitale du rail prévoir également une "foire internationale qui va mettre en évidence la production locale et artisanale", a renseigné l’édile.
 

FD/BK