Sorano travaille sur une adaptation en wolof de ’’Othello’’ de Shapespeare
APS
SENEGAL-CULTURE

Sorano travaille sur une adaptation en wolof de ’’Othello’’ de Shapespeare

Dakar, 16 août (APS) - Le Théâtre national Daniel Sorano est en train de préparer des spectacles et représentations, dont une adaptation en langue nationale wolof de la célèbre pièce de William Shakespeare "Othello", en vue de remettre le théâtre historique au goût du jour, a annoncé son directeur général, Sahite Sarr Samb.
 
Dans le but de se conformer davantage à cette orientation des pouvoirs publics sénégalais, "un spectacle de musique intitulée +Ode aux héros nationaux du Sénégal+ est en préparation tout comme +Othello+, une tragédie de Shakespeare avec une adaptation en wolof du brillant professeur, le doyen Pathé Diagne", a annoncé M. Samb, parlant des propositions de spectacles du Théâtre Sorano pour la prochaine saison.
 
"Nous comptons reprendre +Chaka+ de Senghor et le spectacle de fusion +Indépendance Tey+ que nous avons présenté la veille de la fête de l’indépendance pour en faire un spectacle son et lumière", a-t-il déclaré dans un entretien publié dans l’édition de mardi du quotidien Le Soleil. 
 
"Nous allons même le présenter en dehors du Théâtre pour nous inscrire dans une stratégie de faire du Sorano hors Sorano", a indiqué Sahite Sarr Samb.
 
Il a par ailleurs annoncé "un ensemble de projets structurants comme celui d’embryon de musée" que le Théâtre national Daniel Sorano ambitionne de créer dans ses locaux. 
 
"Cela est rendu opportun par la quantité et la qualité de nos ressources documentaires et le passé de Sorano qui renseigne sur notre cheminement historique, sur un pan de mémoire dont il faut faire bénéficier notre jeunesse", a souligné le DG du Théâtre national Daniel Sorano.
 
"En dehors de cette nécessité d’ouverture, nous œuvrons pour une formation de meilleure qualité, pour la diversité culturelle et pour un théâtre de confrontation artistique", a poursuivi M. Samb.
 
Sahite Sarr Samb a en outre annoncé une coproduction avec l’association des artistes comédiens du théâtre sénégalais (ARCOTS) pour reprendre "La tragédie du Damel Macodou’’ du Sénégalais Alioune Badara Bèye. 
 
Il dit ne pas faire de "dichotomie" entre les productions de Sorano et celles de l’ARCOTS qui relèveraient du "théâtre populaire", arguant d’une "continuité" entre leurs oeuvres.
 

BK/ASB