Un colloque et une exposition sur l’
APS
SENEGAL–ARTS-RELIGIONS

Un colloque et une exposition sur l’"esthétique mouride", du 13 au 20 juillet, à Dakar

Dakar, 29 juin (APS) - Un colloque sur "l’esthétique mouride, modèle de savoir-être, de savoir-faire et de savoir-devenir", ainsi que d’autres manifestations portant sur le même thème auront lieu à Dakar, du 13 au 20 juillet, a-t-on appris jeudi du comité d’organisation.

 
Ce comité constitué du ministère de la Culture et de la Communication et de l’association "Kurelu Fàttali Jullig Géej Gi" a présenté aux journalistes le programme des manifestations lors d’une conférence de presse.
 
Le colloque portera notamment sur les bibliographies de Cheikh Moussa Ka et Serigne Mbaye Diakhaté, deux auteurs qui se sont intéressés à la vie de Cheikh Amadou Bamba (1853-1922), le fondateur de la confrérie des mourides.
 
Les manifestations démarrent le 13 juillet, à 9 heures, au Grand Théâtre de Dakar. 
 
Sont mentionnés dans le programme, plusieurs panels, sur "la crise des valeurs dans les œuvres de Cheikh Moussa Ka et de Serigne Mbaye Diakhaté", "Cheikh Moussa Ka, l’historien", "l’esthétique poétique et littéraire dans l’œuvre de Serigne Mbaye Diakhaté", "Cheikh Moussa Ka, un défenseur de la langue wolof", etc.
 
Les panels seront introduits par le professeur de lettres Lamane Mbaye, Samba Mboup, chercheur et ancien ambassadeur, et le conteur Babacar Mbaye Ndack. 


Ces manifestations permettront d’"illustrer de façon vivante la culture mouride", a dit le président du "Kurelu Fàttali Jullig Géej Gi" et coordonnateur du comité d’organisation, Cheikh Mokhtar Diouf. 
 
Le village de Ndem, situé dans la région de Diourbel (centre), sera évoqué par lors du colloque. Il s’agira, pour le comité d’organisation, de mettre en exergue le modèle de "développement endogène" de ce village. 
 
"De la graine de coton aux vêtements" est le thème d’un panel consacré à la pratique de l’artisanat à Ndem, selon la directrice de la Galerie nationale d’art de Dakar, Awa Cheikh Diouf.
 
Une "grande exposition" aura lieu à la Galerie nationale d’art, du 13 au 20 juillet, a-t-elle annoncé.
 
"Il y aura des objets matériels, des ustensiles assez particuliers et des livres", a souligné le secrétaire général du ministère de la Culture et de la Communication, Birane Niang, en ce qui concerne cette "grande exposition".
 
"L’habillement et l’architecture mourides, notamment les mosquées et les concessions, la littérature wolof de Serigne Moussa Ka et de Serigne Mbaye Diakhaté, la culture, le savoir-faire" de la confrérie des mourides seront mis en exergue par cette exposition, a indiqué Cheikh Mokhtar Diouf.
 
Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké, le porte-parole du khalife général des mourides, prendra part au vernissage de l’exposition, le 13 juillet, à 17 heures, selon Birane Niang.
 
Selon Awa Cheikh Diouf, l’artiste-plasticien Fodé Camara va s’occuper de la scénographie des trois sites prévus pour l’exposition sur "l’esthétique mouride". 
 
Cette exposition sera "une formidable opportunité pour le ministère de la Culture et de la Communication de valoriser davantage un pan important de l’identité sénégalaise constitué par les cultures d’essence religieuse et toutes les formes de spiritualité".
 
Elle fait partie d’une série d’expositions qui seront consacrées aux "centres religieux" du Sénégal, selon Birane Niang.

FKS/ESF/BK