Saint-Louis : une convention pour la rénovation de 18 unités architecturales
APS
SENEGAL-PATRIMOINE

Saint-Louis : une convention pour la rénovation de 18 unités architecturales

Saint-Louis, 2 avr (APS) - L’Agence pour la promotion des investissements et des grands travaux (APIX), la Banque de l’habitat du Sénégal (BHHS) et la mairie de Saint-Louis ont signé vendredi une convention de partenariat en vue de la rénovation de 18 unités architecturales, a constaté l’APS.
 
Cette opération de rénovation, une des composantes du programme de développement touristique de Saint-Louis, est financée par l’Agence française de développement (AFD) à hauteur de plus de 3 milliards de francs CFA.
 
Le secrétaire général de l’APIX, Omar Sarr, a relevé la complexité de ce dossier impliquant divers partenaires de différents secteurs d’activités et composantes à part entière du Programme de développement touristique de Saint-Louis et sa région.
 
Selon lui, 30 propriétaires ont pris "l’engagement ferme" de contribuer à hauteur de 500 millions de francs CFA pour bénéficier de ce programme qui va, à terme, assurer le maintien de Saint-Louis dans la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.
 
Du fait des dégradations notées sur certains bâtiments et édifices, ce statut risquait d’être remis en cause, selon plusieurs spécialistes du patrimoine.

Omar Sarr s’est félicité de cette convention qui d’après lui, concrétise un long processus innovant de partenariat public-privé visant la préservation et la sauvegarde mais aussi l’amélioration du cadre de vie1ère des populations.
 
Le directeur général de la BHS, Mamadou Bocar Sy, estime que ce projet fait partie des éléments motivant l’extension du réseau de sa banque et intervient au moment où se pose un débat sur la sécurité des bâtiments.
 
Il leur revient notamment de juger de la solvabilité des bénéficiaires et de leur capacité à contracter des prêts pour la réhabilitation de ces bâtiments.

"Nous n’avons fait qu’adhérer à un projet innovant et le mérite revient à l’Etat du Sénégal’’, a dit M. Sy.
 
Le maire de Saint-Louis, Mansour Faye, a rappelé que le processus qui a mené à cette signature date de 2005.

Il a invité la BHS à renforcer sa présence dans la ville de Saint-Louis, objet d’un attrait avec la perspective de production du pétrole et du gaz.
 
Alexandre Pointier, directeur général de l’AFD, a dit son plaisir d’assister à la cérémonie qui marque le lancement du programme de sauvegarde du patrimoine de Saint-Louis.
 
Ce programme, qui comprend d’autres volets comme la réhabilitation de la cathédrale, la requalification de la place Baya Ndar, est un motif d’espoir pour Saint-Louis de demeurer sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

AMD/ASG/BK