Des journées portes-ouvertes sur les maisons et jardins de Saint-Louis
APS
SENEGAL-CULTURE-PATRIMOINE

Des journées portes-ouvertes sur les maisons et jardins de Saint-Louis

Saint-Louis, 24 oct. (APS) - La 8ème édition des portes-ouvertes
sur les maisons et jardins de Saint-Louis de l’association "Entre Vues" vise à sensibiliser et éduquer les jeunes et la diaspora, a appris l’APS, mardi.

L’objectif consiste à promouvoir une meilleure appropriation par tous du patrimoine de la "vielle ville’’, a expliqué Charles Ndiaye, coordonnateur de la cellule des jeunes de ladite association.
 
Il s’agira, durant ces journées portes-ouvertes prévues du 24 au 30 novembre prochain, d’animer de façon perenne et dynamique des circuits découvertes, afin de valoriser le patrimoine historique classé, pour une appropriation par les Saint-Louisiens de leur histoire, mais également de contribuer à l’augmentation de l’attractivité touristique.
 
S’exprimant lors d’un entretien avec l’APS, Charles Ndiaye a également indiqué qu’il s’agit de soutenir et développer les filières de métiers qui contribuent à la sauvegarde du patrimoine et au développement économique de la "vielle ville’’.
 
Selon lui, il sera aussi question de promouvoir la destination Saint- Louis auprès des touristes nationaux et internationaux.
 
L’association ‘’Entre’Vues’’, créée en 2010 par des Saint-Louisiens passionnés de leur ville, propose de partir à la découverte du patrimoine culturel, architectural et immatériel de Saint Louis, en organisant des journées portes-ouvertes, afin d’impliquer les élèves, les étudiants, la jeunesse et toute la communauté.
 
L’occasion permettra de revisiter l’histoire de sites, tels que la gare, l’école des otages, le cimetière catholique, le musée Mermoz, l’hôtel de la Poste, la maison Guillabert, l’ancienne gouvernance de Mauritanie, le monument Demba et Dupont, le lycée Oumar Foutiyou Tall (ex Faidherbe), l’’ecole Gracianet, la cathédrale de Saint-Louis.
 
Le lycée Ameth Fall, les jardins de la préfecture, la place Faidherbe, le centre Daniel Brottier, le CEM Clédor, figurent parmi tant d’autres sites historiques de la "vielle ville’’.

BD/ASG/ASB