Saint-Louis :1ère édition du Salon national du livre du 29 novembre au 1er décembre
APS
SENEGAL-CULTURE

Saint-Louis :1ère édition du Salon national du livre du 29 novembre au 1er décembre

Saint-Louis, 15 nov. (APS) - Le directeur de cabinet du ministre de la Culture, Lamine Sarr, a annoncé jeudi que la première édition du Salon national du livre se tiendra du 29 novembre au 1er décembre 2018, à Saint-Louis.
 
"Penser terroir : agir territoire pour le patrimoine du livre et de la lecture", est le thème de cette première édition, a-t-on a appris lors de la réunion pour l’examen et la validation du plan d’action préparatoire et du budget du Salon national du livre.

Cette réunion a été présidée par l’adjoint au gouverneur de Saint-Louis en charge des affaires administratives, Amadou Diop, en présence du directeur du livre, Ibrahima Lô, et des représentants des acteurs culturels.
 
Le ministère de la Culture a initié ce salon, à l’image de la Foire internationale du livre et du matériel didactique (FILDAK), qui regroupe l’ensemble des professionnels et amoureux du livre, a expliqué Lamine Sarr.
 
Il a évoqué à ce propos "une politique de décentralisation des actions culturelles, avec une mutualisation entre niveau déconcentré et le niveau central, en vue d’organiser le salon à Saint-Louis".

Il souligne que ce salon est "ouvert aux autres départements" ainsi qu’aux autres pays, dans le but d’en assurer "le succès franc". 
 
Le choix de la ville de Saint-Louis pour abriter cette première édition du Salon national du livre et de la lecture, est motivé par son statut de ville du patrimoine mondial, de deuxième ville scolaire et universitaire et par sa réputation de ville de culture et de tourisme, souligne un document remis à la presse.
 
Les objectifs visés à travers l’organisation de Salon national du livre, "s’articulent autour de la volonté du ministère de la Culture de décentraliser ses activités, d’offrir aux populations des régions l’opportunité de rencontres et d’échanges avec les différents acteurs de la chaîne du livre", souligne le ministère de la Culture.
 
Il s’agira également de "promouvoir l’industrie du livre, d’améliorer l’offre de la lecture, de développer l’intérêt pour le livre et le goût de lecture chez les populations, notamment les élèves et étudiants, mais aussi de mettre en exergue la richesse exceptionnelle de la littérature arabo-islamique, dont Saint-Louis demeure un réceptacle connu et reconnu". 
 

BD/ASG/BK