MASA 2018 : des artistes ivoiriens, chinois, camerounais et malgaches assurent l’ambiance d’ouverture
APS
AFRIQUE–CULTURE

MASA 2018 : des artistes ivoiriens, chinois, camerounais et malgaches assurent l’ambiance d’ouverture

+++De l’envoyée spéciale de l’APS : Fatou Kiné Sène+++


 
Abidjan (Côte d’Ivoire), 10 mars (APS) - De nombreux artistes en provenance du Cameroun, de la Chine, de la Côte d’Ivoire et de Madagascar ont assuré l’ambiance, redoublant d’ardeur et d’ingéniosité, samedi, à l’ouverture de la dixième édition du Marché des arts et du spectacle d’Abidjan (MASA), a constaté l’APS.

 
 
Les "Chœurs rédemptions" de Côte d’Ivoire, le musicien chinois Fang Ria, joueur de "harou" (instrument traditionnel chinois proche du xalam sénégalais ou de la guitare française), et l’ensemble malgache Nianako ont fait découvert au public les rythmes traditionnels de leurs pays respectifs.

La cérémonie d’ouverture du 10e MASA était présidée par la grande chancelière de Côte d’Ivoire, Henriette Dagri-Diabaté. 
 
Elle avait à ses côtés la directrice de la langue française et de la diversité de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), Youma Fall, le ministre de la Culture et de la Francophonie de Côte d’Ivoire, Maurice Kouakou Bandama, le ministre des arts et de la culture du Burkina Faso et des fondateurs du MASA Alimata Salambéré (Burkina Faso) et Jean louis Roy (Québec). 
 
Ils ont ensuite procédé au vernissage de l’exposition de photos retraçant les 25 ans d’existence du MASA. 
 

FKS/PON