Plaidoyer pour la numérisation des contes et légendes africains
APS
SENEGAL-CULTURE

Plaidoyer pour la numérisation des contes et légendes africains

Dakar, 28 jan (APS) - Ousmane Blondin Diop, le président de l’ONG Alliance des forums pour une autre Afrique (ALFAA) et conseiller auprés de l’UNESCO a plaidé, samedi à Dakar, pour une mise sous formats numériques des contes et des légendes africaines.

"Une mise en valeur des contenus thématiques des contes et légendes africaines sous des formats numériques peut assurément contribuer à préserver voire consolider le sentiment d’appartenance à une même culture" a-t-il dit.

Ousmane Blondin Diop s’exprimait à l’ouverture du Colloque international organisé à l’occasion du 10eme anniversaire de la convention universelle sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles.

Cette manifestation de deux jours est organisée par l’Ong ALFAA et la commission nationale du Senegal pour l’Unesco.

Pour Ousmane Blondin Diop, "en transmettant, à travers des productions théâtrales et cinématographiques, l’histoire, les traditions culinaires, vestimentaires d’une communauté ou d’un pays, les nouvelles technologies pourront procurer aux jeunes africains des outils de connaissance et de compréhension de leur environnement social et culturel".

A l’en croire, "une lecture africaine de la Convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles paraît nécessaire si l’on veut confirmer et renforcer le rôle de la culture dans le développement économique et social d’un pays ou d’une région".

M. Diop a fait remarquer qu’"éduquer par des moyens ludiques est l’avenir prometteur qu’il faut assigner au numérique dans le champ culturel africain".

Pour sa part, le directeur du Bureau régional de l’ UNESCO à Dakar, Gwang-Chol Chang a soutenu qu’il faut des politiques publiques solides assurant aux artistes la capacité de créer des contenus.

De son côté, Malick Ndiaye, directeur de cabinet du ministre des Postes et des Télécommunications a évoqué la "richesse inestimable" du patrimoine ethnographique répertorié au Senegal.

La numérisation de ce patrimoine "pourrait offrir l’opportunités de mieux apprécier la culture" a-t-il soutenu.

MF/PON