SODAV : 103 auteurs se partagent plus de 20 millions francs Cfa
APS
SENEGAL-CULTURE-DROITS

SODAV : 103 auteurs se partagent plus de 20 millions francs Cfa

Dakar, 22 oct (APS) – La Société sénégalaise du droit d’auteur et des droits voisins (SODAV) a procédé mardi à la répartition d’une enveloppe de plus de 20 millions de francs Cfa représentant les droits de 103 auteurs d’œuvres d’arts visuels, une première depuis la mise en place d’un système de gestion collective au Sénégal.
 

Les 103 auteurs ont reçu leurs chèques des mains du ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop qui a présidé la cérémonie.

 
’’Cette première répartition est historique car du Bureau sénégalais du droit d’auteur (BSDA) de 1972 à la SODAV, c’est la première fois que les auteurs des œuvres d’arts visuels perçoivent des droits au Sénégal, plus de quarante ans après la mise en place d’un système de gestion collective au Sénégal’’, a fait savoir la présidente du Conseil d’administration de la SODAV, Ngoné Ndour.
 
Cette remise de chèques porte, selon elle, sur ’’le droit de communication au public ou droit de représentation perçu auprès de certains lieux publics tels que les hôtels, restaurants’’.
 
A l’en croire, ’’une première partie a été collectée par la société sœur ADAGP (Association des Arts Graphiques et Plastiques), sur le territoire français, pour un montant de vingt-huit mille euros, soit dix-huit millions trois cent quarante mille francs CFA’’.
 
Ce rapatriement de droits au profit des auteurs d’œuvres d’arts visuels sénégalais, a-t-elle dit, ’’intervient, après la signature d’un accord de représentation réciproque entre la SODAV et l’ADAGP, le 14 juin 2019’’.
 
La deuxième partie de ces droits versés est constituée par des ’’collectes effectuées par la SODAV, pour un montant de deux millions quatre cent treize mille deux cent six francs CFA’’, a précisé Ngoné Ndour.
 
’’Cela fait belle lurette que je me suis inscrit, mais je n’ai jamais pensé recevoir quelque chose en retour encore moins, autant d’argent’’, a pour sa part réagi l’artiste Moussa Sokho, après avoir reçu son chèque de près de quatre millions. 
 
Selon le président des auteurs d’arts visuels, Viyé Diba, avec cette remise de chèques, ’’la SODAV est entrain de montrer sa capacité à mobiliser pour la reconnaissance de la paternité de l’œuvre’’.
 
Pour ce doyen du village du arts, ‘’un artiste, n’a pas besoin d’être compris, mais d’être respecté à travers les respects des droits liés à la création’’, sollicitant pour ce faire ’’une meilleure implication de l’Etat’’ ’à travers notamment la tutelle.
 
Face à ces interpellations, le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop a annoncé pour ’’bientôt’’ l’organisation d’une ’’journée de réflexion pour élargir l’assiette de la SODAV’’, mais également ’’mutualiser les énergies et faire de la SODAV, la SODAV de notre rêve’’.
 

MK/OID