Ndiambour Hip Hop veut installer à Louga une usine de transformation des déchets
APS
SENEGAL-CULTURE

Ndiambour Hip Hop veut installer à Louga une usine de transformation des déchets

Louga, 25 déc. (APS) L’association Ndiambour Hip Hop vient d’installer une usine de transformation des déchets plastiques à Louga, a annoncé son vice-président Ousseynou Mbodj dit "Weuz".
Le vice-président de Ndiambour Hip Hop a fait cette annonce à l’ouverture, samedi, de la septième édition de son festival de rap de 72 h , organisé en partenariat avec le festival international de folklore et de percussions (FESPOP).
"Nous avons reçu déjà une formation de tri mais nous nous heurtons encore à des obstacles", a fait savoir Weuz.
Selon lui, Ndiambour Hip Hop QUI s’est toujours inscrit dans une dynamique de citoyenneté avait installé tout le long des grandes rues de Louga des seaux pour récupérer les déchets.
Pour le vice-président de Ndiambour Hip Hop, sa structure veut renforcer cette tendance par l’érection d’une usine de transformation de déchets plastiques.
Pour cette année, l’association a initié ses membres aux droits d’auteur et droits voisins ainsi qu’aux techniques d’écriture des cultures urbaines notamment du rap, a indiqué Weuz, en se réjouissant de la qualité des formations assurées par Lébou Ndoye (Louga) et Kalife du groupe Underground Chifai.
Prenant la parole, le vice-président du FESPOP,Ousseynou Tall s’est réjoui des efforts faits par Ndiambour Hip Hop "pour humaniser le rap devenu accessible à toutes les générations parce que délesté des grossièretés et autre langage ordurier.
"Ce qui me gênait dans le rap, c’est les écarts de langage mais avec ces jeunes la tendance est autre", a souligné Ousseynou Tall.

AMD/PON