Mutuelle de santé des acteurs culturels : Abdou Latif Coulibaly pour une
APS
SENEGAL – CULTURE

Mutuelle de santé des acteurs culturels : Abdou Latif Coulibaly pour une "gouvernance réfléchie"

Dakar, 29 mars (APS) – La mise en place d’un système de bonne gouvernance pour l’administration de la Mutuelle nationale de santé des acteurs culturels (MNSAC) s’impose, a indiqué, jeudi, le ministre de la Culture, Abdou Latif Coulibaly. 
 
 
"(...) c’est encore mieux de gérer ces fonds de manière qu’ils puissent constituer des ressources de bases pour rendre opérationnelle cette mutuelle, la rendre viable et durable. C’est cela l’enjeu, il faut une gouvernance réfléchie", a-t-il dit.
 
Le ministre s’exprimait lors de la cérémonie de remise du chèque de 100 millions de francs CFA offert par le chef de l’Etat Macky Sall au président du Conseil d’administration de la MNSAC, Babacar Diouf. 
 
Le ministre a invité ainsi la mutuelle nationale de santé des acteurs culturels à prendre exemple sur l’Unité départementale d’assurance maladie (UDAM) du département de Foundiougne qui fait figure de référence à l’échelle nationale. 
 
"Il s’agit de reconnaître la professionnalisation nécessaire et incontournable de son mode de gouvernance à l’image de l’Unité départementale d’assurance maladie (UDAM) du département de Foundiougne mise en place par des citoyens, mais qui a eu l’intelligence de mettre en place une direction s’occupant de la gestion sous le contrôle du conseil d’administration", a-t-il souligné. 
 
Abdou Latif Coulibaly a estimé que le chèque de 100 millions de FCFA remis par le président de la République relève "de la ferme volonté du gouvernement d’assurer la protection sociale et médicale de l’ensemble des acteurs culturels". Selon lui, "il s’inscrit dans le contexte de la mise en œuvre de l’année sociale qu’il a décrétée".
 
"450 mille artistes sénégalais se sont déjà inscrits", a ajouté le ministre de la Culture.
 
Le Directeur de la Couverture Maladie universelle (CMU), Bocar Amadou Daff, a exhorté la mutuelle des artistes à "veiller à la bonne utilisation de ce don" et à "la professionnaliser de la mutuelle". 
 
"Grâce à l’aide substantielle d’un montant de 100 millions de FCFA du chef de l’Etat, nous avons pu récolter assez de fonds pour pouvoir mettre en œuvre notre projet", a soutenu le président du Conseil d’administration de la MNSAC, Babacar Diouf. 
 
"Le don de 75 millions de FCFA du chanteur Youssou Ndour va permettre d’enrôler 21 mille acteurs pour 2018 (…), le chèque du chef de l’Etat permettra de prendre en charge une forte demande sociale et lancer un paquet complémentaire pour le secteur des acteurs culturels", a indiqué M. Diouf.
 
Depuis son lancement en mars 2016, la MNSAC a reçu la subvention de 35 millions de FCFA du ministère de la Culture, un don de 75 millions de FCFA du chanteur Youssou Ndour et le chèque de 100 millions FCFA du chef de l’Etat.


FKS/ASB/PON