Michaëlle Jean dédie son titre de Docteur honoris causa à
APS
SENEGAL-FRANCOPHONIE-CULTURE

Michaëlle Jean dédie son titre de Docteur honoris causa à "tous les migrants du monde"

Dakar, 14 oct (APS) - La secrétaire générale de l’Organisation Internationale de la francophonie (OIF), Michaëlle Jean a dédié son titre de Docteur honoris causa reçu, samedi, de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, à "tous les migrants du monde".
 
 
Michaëlle Jean qui a fait cette annonce à la cérémonie de remise du titre de Docteur honoris causa à l’Unversité Cheikh Anta Diop a a souligné connaître ce que veut dire un migrant pour "avoir fui Haïti et le régime Duvalier pour le Canada à l’âge de 10 ans".

"Nous avons tardé, il est temps d’agir, de réagir pour le respect des droits des migrants. Ce droit, je le revendique devant vous au nom des migrants", a-t-elle fait remarquer.

"L’Europe a l’obligation morale et éthique de prendre ses responsabilités face aux flux de migrants qui fuient leurs pays en espérant trouver refuge sur sa terre", a-t-elle ajouté, arguant qu’il faudrait "accroître l’aide au développement pour que l’on puisse en finir avec cette idée de l’envahissement de l’Europe par des hordes de migrants".

"Je reçois cet honneur non pas comme un accomplissement mais comme un encouragement à persévérer dans mon combat contre les injustices et les inégalités", a-t-elle dit à l’endroit des autorités de l’Université de Dakar qui ont porté leur choix sur sa personne.

Initiative du Centre des études en sciences et techniques de l’information (CESTI) connue pour avoir formé d’éminents journalistes d’Afrique francophone, ce titre permet à Michaëlle Jean de "rejoindre le rang d’illustres prédécesseurs comme Nelson Mandela, le roi Hassan II et le président portugais Marcelo Duarte De Sousa" a, pour sa part, relevé Ibrahima Thioub recteur de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Mary Teuw Niane, celui de l’Intégration africaine, du NEPAD et de la Francophonie, Mbagnick Ndiaye, la directrice du CESTI, Cousson Traoré Sall, entre autres ont participé à cette cérémonie officielle.

ABN/PON